L’outil-Tilékol vous attend

Vous enseignez en maternelle ou élémentaire ?
Tilékol va peut-être vous simplifier la vie.
C'est un outil gratuit permettant l'observation dynamique de vos élèves, la création instantanée de livrets pour les parents.
Vous aurez aussi un générateur de listes, un générateur d'étiquettes, un générateur de fiches-élèves, un assistant pour cahier d'appel...
Tilékol n'est pas un produit commercial, c'est un outil créé par un enseignant qui le partage avec ses collègues.

>>>Cliquez ici pour en savoir plus<<<

C‘était en juillet 2014. Je m’étais trouvé un os à ronger pour mes vacances : faire un gros point avec moi-même sur un sujet de la plus haute importance : celui de la place du numérique à l’école, maternelle et élémentaire. Parce que c’était important (ça l’est toujours, plus que jamais) et parce que je trouvais que les enseignants étaient laissés dans un flou coupable, et pour cause : les instances éducatives semblaient s’attarder sur des détails secondaires et oublier le principal – à mon humble avis.

.
© agsandrew - Fotolia.com

© agsandrew – Fotolia.com

.

Quatre ans plus tard, je ne retire pas un mot de ce que j’ai pu écrire dans cette série d’articles. Et une interview explosive m’a entièrement conforté dans mon opinion. Le numérique est un outil extraordinaire qui doit ABSOLUMENT être utilisé en classe mais pas n’importe comment, sous peine de risques graves pour nos élèves. C’est aussi simple que ça. Cliquez ici pour lire la suite…

En juillet-août, partons à la recherche d’anciens articles de Tilékol et redonnons-leur un peu de visibilité.

Cet article est paru originellement le 29 juin 2013.

Le jeu qu’il décrit peut être mis en place dès la rentrée. Il permet à l’équipe-classe de se découvrir et de se souder. il est donc amusant et utile.

Profitez des vacances pour vous entraîner !

Un jeu de cour amusant, facile, mettant en oeuvre motricité, latéralisation, coordination des mouvements, sens de l’équilibre, bonne humeur et éclats de rire… Vous n’aurez besoin que de quelques jetons, et vous pourrez même jouer avec vos élèves.

Il s’appelle officiellement le « Turtle Wushu », je l’ai rebaptisé « Jeton-Ninja », vous allez comprendre pourquoi.

.

ninja-jeton

.

Les règles ? Elles sont super-simples.

Cliquez ici pour lire la suite…

Sur Internet, tout semble possible. Les idées fusent, les start-up se créent, les fonds sont « levés » comme par magie, et même – incroyable – certaines entreprises (exemple au hasard : Twitter) fonctionnent depuis des années en accumulant des pertes abyssales. Trop fastoche.

.

.

Le principe de réalité vient néanmoins parfois nous rappeler que tout n’est pas entièrement virtuel. Le logiciel Newton Mail vient de mettre la clé sous la porte. C’était pourtant le meilleur, et de loin. Allez comprendre… Cliquez ici pour lire la suite…

Je vous présentais cette petite vidéo le 26 avril 2013.

Elle est courte, l’article qui la présente est tout petit, mais pourtant, elle contient un océan de sagesse.

« Le métier que j’ai choisi, c’est de transmettre des connaissances.
Et la première connaissances à acquérir, c’est la confiance en soi,
et le bonheur.
Donc ma pédagogie, c’est celle du bonheur ».

.
.

…Je vous laisse vous exprimer à votre tour…

(Merci Sylvie pour le lien vers la vidéo)

.

Cliquez ici pour lire la suite…

Remontons le temps ensemble… Redécouvrons un article qui a marqué ce blog.

En décembre 2011, j’étais tombé sur cette vidéo extraordinaire, que je m’étais empressé de partager avec vous.

C’était le 23 décembre, à deux jours de Noël, une période vraiment propice, avouons-le.

La première fois que je l’ai visionnée, je n’ai pas tout compris. Je me disais, « Mais qu’est-ce que c’est que ce type ? ».

Puis, intrigué, j’ai décidé de me la repasser. Une fois, deux fois, dix fois…

Cette petite vidéo, cette rencontre, a changé des choses dans ma manière de faire classe. Depuis, je dis régulièrement à mes élèves « vous êtes beaux ! », ce qui est vrai d’ailleurs. Et ce qui nous met dans un état d’esprit positif, joyeux. Ils frétillent. Ils sont heureux d’être là, prêts à apprendre, réceptifs et souriants.

Alors allez-y, savourez cette petite merveille, sans modération, vous verrez : votre journée sera transformée. Résultats garantis !

 

"On oublie d’enseigner l’essentiel. La première chose que je dois apprendre, c’est…" 

.
.

Il y a des petites vidéos qu’on visionne encore et encore. Qui sont exceptionnelles. Et qu’on a envie de partager avec les autres… Joyeux Noël, bonnes fêtes de fin d’année.

(Cet article a été originellement publié le 23 décembre 2011)

Cliquez ici pour lire la suite…

Non, ce n’est pas le titre d’une fable de La Fontaine. C’est une recette d’efficacité et de plénitude: le crapaud et le papillon sont deux animaux de compagnie à apprivoiser pour se sentir bien.

.

.

Retour sur un article paru en 2014 (le crapaud) agrémenté d’un petit complément pour 2018 : le papillon. Cliquez ici pour lire la suite…

Souvenez-vous : c’était en 2012. Le grand débat, à l’époque, portait sur les rythmes scolaires. La coupure du mercredi était considérée par les instances comme une abomination, les chronobiologistes (ou prétendus tels) nous disaient doctement qu’il fallait raccourcir les journées des élèves et rajouter un jour de classe dans la semaine, et une réforme a été mise en branle dans la foulée.

.

.

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, les ministres ont changé, la réforme a pris du plomb dans l’aile. A l’époque, j’avais publié trois articles portant sur la notion de rythme biologique. Cela m’avait permis de me faire ma propre opinion, documentée, sur le sujet. J’y parlais de champions, de gestion de l’énergie, de tennismen avec des tics bizarres, et même d’une tomate en plastique.
Et si on s’y replongeait ? Parce que réforme ou pas, à l’école ou pas, comprendre et maîtriser les rythmes, c’est passionnant et extrêmement utile.
Cliquez ici pour lire la suite…

En juillet-août, partons à la recherche d’anciens articles de Tilékol et redonnons-leur un peu de visibilité. 

Cet article est paru originellement le 8 février 2012.

Je le fais « remonter » aujourd’hui, parce que l’équation dont parle l’article est un vrai secret de vie, et à ce titre elle devrait être connue – et pratiquée – par tous, petits et grands !

Tout-à-l’heure, je réfléchissais à la conclusion heureuse* de « l’affaire Moustache » .

Je me remémorais l’enchaînement des petits événements qui ont abouti à ce résultat.

Et j’en suis arrivé à la conclusion évidente qu’une fois de plus, « l’équation de la réussite » avait démontré son efficacité.

Cette équation, je la mets en pratique à chaque fois que je désire arriver à un résultat positif et rapide. Que ce soit dans ma vie privée ou dans ma vie professionnelle (lorsqu’un élève a des difficultés sur un point précis, par exemple, ou dans mes fonctions de directeur d’école).

Elle ne m’a jamais trahi, elle s’est toujours révélée efficace. Je la garde précieusement dans ma « trousse à outils de la vie », et je vais la partager avec vous aujourd’hui.


Ne riez pas, n’allez pas vous demander quelle élucubration je vais bien pouvoir vous sortir. Vous allez voir, c’est du sérieux. Cliquez ici pour lire la suite…

Je continue mon exploration du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données, que chaque site web se doit désormais de respecter). Comme je le fais depuis le début, je suis totalement transparent avec vous à ce sujet. Et il me fait bosser, ce RGPD !

.

.

Aujourd’hui, parlons de l’hydre Google, qui s’insinue partout, et plus particulièrement du service Google Analytics, que j’ai supprimé hier de Tilékol. Cliquez ici pour lire la suite…

En juillet-août, partons à la recherche d’anciens articles de Tilékol et redonnons-leur un peu de visibilité. Profitons-en pour voir s’ils sont toujours d’actualité…

Aujourd’hui, retournons à la date du 15 octobre 2011. Ça fait un bail ! Penchons-nous sur un des tout premiers articles du blog. Il est intéressant, parce qu’il nous permet de vérifier la puissance insoupçonnée (au départ) de certaines nouveautés de notre univers numérique.

.

.

En l’occurrence, cette puissance qui augmente chaque jour un peu plus commence à devenir inquiétante. Allons-nous nous faire manger par la machine ?
Cliquez ici pour lire la suite…