Et si je vous proposais de tenir un journal personnel… Journal intime pour adolescentes romantiques, avec des pâquerettes séchées entre les pages, fermoir à clé et parfum à l’eau de rose ? Journal d’écrivain, autobiographie à tendance psychanalytique ?

Pas du tout ! Mais alors, pas du tout du tout du tout…

.
Journal de bord, cahier de vie... Photo © pzAxe - Fotolia.com

Journal de bord, cahier de vie…
Photo © pzAxe – Fotolia.com

.

Le journal que vous allez créer n’a qu’un seul objectif : vous faciliter la vie !

Parfois, le hasard fait bien les choses (souvent, même).
C’est donc au hasard, suivi d’une association d’idées, que je dois cette « invention personnelle » qui me rend de fiers services depuis trois ou quatre mois. Etant donné que le système fonctionne et est très facile à mettre en oeuvre, le moment est venu de le partager avec vous.

Une liste de petits événements

Explication : vous le savez peut-être, je suis directeur d’une (toute petite) école. Et figurez-vous que bien souvent, un directeur, ça tient un journal de tous les petits événements quotidiens de l’école. Comme un capitaine de navire tient un journal de bord.

Exemple :

Lundi 25 février 2013
-Visite de l’infirmière scolaire (N° de téléphone : xxxx xx xx xx)
-La maîtresse de PS est absente, elle est remplacée par M. Dugenou.
-Envoyé mail au Service des Ecoles pour demander de repeindre toboggan.
-Reçu coup de fil de la compagnie du « Théâtre Y », propose un spectacle le 26 juin.
Etc…

Un journal de directeur est une simple liste des petites choses qui se sont produites dans la journée.

J’ai commencé par tenir ce journal « à l’ancienne », dans un simple cahier, puis le suis passé à une application très belle et très pratique de mon iPad (« Day One« ) qui indiquait automatiquement la date et permettait de retrouver facilement tel ou tel élément en faisant une petite recherche par mot-clé.

…Et un jour de 2012, une collègue de mon école (coucou Yolande) est venue me voir et m’a dit quelque chose de très sensé : « Imagine que tu sois absent, comment ton remplaçant pourra-t-il avoir accès à ton journal de directeur ? »

Ah, tiens, c’est pas bête, je n’y avais pas pensé…

Du coup, je me suis mis à réfléchir :

  • Je ne voulais pas revenir au journal « papier », pour une simple raison : c’est trop difficile d’y retrouver une information.
    Par exemple « L’an dernier, il y a eu une grève, c’était quel jour déjà ?« . Obligé de feuilleter tout le cahier, pas pratique.
  • Je devais trouver une solution à la fois informatique et simple, avec un accès aisé, même à une personne qui n’est pas à l’aise avec un ordinateur.

La solution est vite apparue : j’ai ouvert une simple feuille Word, que j’ai placée dans l’ordinateur de l’école (ou plus précisément dans le dossier dropbox de l’école). Si je suis malade ou si je quitte l’école, mon remplaçant n’a qu’à ouvrir ce journal et le continuer, en respectant la simple règle qui consiste à mettre le jour en cours EN HAUT de la page. (Et donc les éléments les plus anciens en bas).

Pour trouver un élément, il suffit de faire une simple combinaison de touches, de taper le mot recherché, et toutes ses occurrences me sont présentées comme sur un plateau. Très facile.

C’est là que ça devient intéressant

Et puis un beau jour, chez moi, alors que j’étais devant mon ordinateur à ranger mon bureau virtuel, une grosse ampoule s’est allumée dans ma tête : idée !

.
© kraska - Fotolia.com

© kraska – Fotolia.com

.

J’ai ouvert mon logiciel Evernote (mais on peut faire la même chose avec n’importe quel traitement de texte), j’ai créé une page et je l’ai appelée  » décembre 2012  » (c’est donc assez récent).

« Journal personnel » :
une page par mois suffit largement

Dans cette page, pendant tout le mois de décembre, j’ai noté les minuscules événements de ma vie, les gens que j’ai croisés à telle ou telle occasion, les numéros de téléphone qui n’ont rien à faire dans mes contacts, etc…

Exemple tirés réellement de mon « journal » perso :

-Application permettant de synchroniser Samsung et iTunes : Easy Phone Sync.
Appelé BUDGET location (0692 xx xx xx) qui doit me rappeler pour voir si on peut avoir droit aux conditions spéciales présentées sur le site Air Austral.
http://www.igen.fr/accessoires/ne-perdez-plus-vos-cles-novodio-smart-nudge-et-hipkey-104109
-Appelé Monsieur B. de la MAIF. Tel : xxxx xx xx xx
-Etc…

J’y ai rajouté les images récupérées à droite et à gauche, que je voulais garder mais que je ne savais pas où ranger et qui traînaient sur mon bureau d’ordinateur, accompagnées d’une petite légende.
Exemple : « Dr House qui fait la grimace » ou « Photo du caisson hyperbare« .

Et vous savez quoi ? Depuis, la vie est plus facile.

Vous faites une simple page par mois, ça suffit largement, et vous retrouvez avec une facilité déconcertante les petites informations disparates, importantes ou pas, les minuscules événements de la vie, les photos récupérées sur internet et qui font rire (j’aime bien, pas vous ?), et tous les autres petits détails sans importance, sauf le jour où on veut remettre la main dessus.

Il suffit d’entrer un mot dans le champ de recherche…

J’avoue qu’Evernote est vraiment pratique pour cela (il suffit d’y créer un carnet appelé « journal » et d’y consacrer une feuille par mois).

…Mais peut-être ne connaissez-vous pas Evernote ?

Dans ce cas, filez illico ici :
http://evernote.com/intl/fr/

Et dépêchez-vous d’installer cette merveille !

L’utilisation est très simple, le mode d’emploi est quasiment inutile, c’est gratuit, vous allez vite vous retrouver à l’aise. A chaque nouvelle version, un peu plus de confort d’utilisation apparaît.

Evernote est un gestionnaire de documents. Il permet d’accéder à son contenu depuis votre ordinateur ou votre smartphone ou depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet. Il permet de ranger du texte, des images, du son, etc…

Si l’utilisation en est simple, les usages qu’on peut en tirer sont multiples.

Je vous en reparlerai…

Sachez également que notre ami François,  » instit 2.0 « , est également « ambassadeur » d’Evernote, et en parle régulièrement sur son blog.

En attendant, pas de fausses excuses, pas de procrastination : faites-moi le plaisir de démarrer votre journal, vous verrez, vous ne pourrez plus vous en passer.

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.