Lorsque j’avais lancé cette idée de blog-notes, j’avais prévenu que sa parution serait aléatoire. Heureusement ! Parce que depuis le 24 juillet dernier, il n’y en a pas eu d’autres !

.

.

Il est donc temps de s’y remettre. D’autant plus qu’aujourd’hui est un jour vraiment spécial, ici à la Réunion. Le calme avant la tempête.

Cyclone

En effet, un cyclone est en approche, il est prévu pour demain !

Essayons de nous rassurer : il ne devrait pas être aussi monstrueux que celui qui a apporté la désolation dans les Antilles il y a quelques mois. Mais bon, un cyclone, c’est un cyclone.

Que se passe-t-il dans l’île lorsqu’un tel bestiau nous fonce dessus ?

  • Il devient le sujet numéro un de toutes les conversations.
  • Les gens se ruent dans les grandes surfaces pour acheter des tonnes de provisions et des hectolitres de bouteilles d’eau minérale. Un cyclone peut-être, mais mourir de faim ou de soif, pas question !
  • Des objets « vintage » refont leur apparition : petits postes radio à piles, bougies, allumettes…
  • Dans les jardins, ça coupe et ça taille à tour de bras : il s’agit d’éviter que l’arbre du jardin ne se casse en deux ou ne tombe sur la maison…
  • Tout le monde regarde avec amour et inquiétude son jardin, sa « varangue » (véranda), son toit…En espérant qu’ils seront toujours là, après…

Il y a quelques années, les trajectoires des cyclones étaient incertaines. Mais depuis, les météorologues se sont équipés d’outils de pointe (radars, satellites) qui leur favorise les prévisions.

Il y a un site web que j’aime beaucoup, et qui s’appelle ventusky.com.

.

L’interface du site Ventusky

.

Il permet de visualiser la météo à une date et une heure donnée, sur toute la surface du globe, en  choisissant ce qu’on veut afficher : vitesse du vent, rafales, pluies, températures, enneigement, etc… Très bien fait !

Je pense que ce site web pourrait être exploité de manière très intéressante dans les classes élémentaires. D’autant plus qu’on peut « remonter le temps » et revivre les événements météorologiques marquants du passé !

Retraite

C’est la question que tout le monde me pose : « Alors, Michel, comment ça se passe, cette retraite, tu ne t’ennuies pas trop ? »

…M’ennuyer ?

Vous rigolez !

Je suis À FOND du matin au soir !

J’ai enfin le temps de faire du sport (quatre fois par semaine, le matin, direction la salle de gym pour une grosse séance de cardio-muscu, c’est incroyablement BON !)

J’ai enfin le temps de ranger, classer, éliminer, déplacer, agencer, réaménager… Que se soient les paperasses, les factures, les documentations, ou les meubles, les cartons, les pièces de ma maison… C’est un travail de longue haleine, qui prendra quelques mois, mais c’est une activité qui fait du bien à l’esprit, croyez-moi…

Niveau lecture, pour l’instant, c’est à peu près comme avant : tous les jours, dès que j’ai cinq minutes (il suffit de sortir le smartphone de sa poche et d’ouvrir Kindle). Mais je n’ai pas encore eu le temps de me plonger réellement dans toutes les lectures qui m’attendent patiemment. Actuellement, je suis plutôt dans les guides touristiques du Japon, étant donné que c’est mon prochain voyage. Bien entendu, nous en reparlerons.

A propos des voyages, quel plaisir de pouvoir bénéficier des tarifs « hors saison »…

Peinture abstraite

Je me suis lancé dans la peinture. Moi qui souriais toujours quand je voyais les retraités taquiner les pinceaux. Je pensais qu’ils faisaient ça parce qu’ils s’ennuyaient. En ce qui me concerne, ce n’est pas ça du tout. Je vous ai décrit le choc que j’ai ressenti dans le dernier article. Le choc des couleurs, de la matière, la sensation de glisse du pinceau…

Dans tous les musées que j’ai pu visiter dans ma vie, je suis régulièrement tombé en arrêt devant certains tableaux abstraits (je me souviens particulièrement des Miró du musée de la Reine Sophie à Madrid, ou des Rothko et des Basquiat du MOMA de New-York). Je ressentais l’énergie extraordinaire que ces toiles renvoyaient. Et l’idée qu’à mon tour, je puisse capturer et renvoyer de l’énergie de cette manière m’électrise littéralement.

De plus, c’est amusant mais je ressens le besoin de partager ces sensations et mes productions avec les gens que je rencontre, ce qui n’est pas du tout dans mes habitudes. Je pense que la peinture va pas mal faire bouillonner ma cervelle dans les mois qui viennent, et franchement, c’est inattendu.

.

.

Je me fiche bien de savoir si « c’est beau » ou pas. Je suis comme un élève de moyenne section qui s’éclate dans son coin avec sa gouache et qui ne se rend même pas compte que la cloche de la récré a sonné.

Donc, je vous confirme que je ne m’ennuie pas du tout et je dirais même qu’être en « jubilation » à 57 ans est une chance extraordinaire. La vie est courte, j’en suis bien conscient, et je vis l’instant présent avec délectation.

Addiction numérique

Vous savez que c’est un thème qui m’intéresse (et qu’il faut vraiment prendre très au sérieux). L’école et le numérique, c’est un sujet d’une importance capitale.

Je suis tombé récemment sur une vidéo du fort sympathique Patrick-Pierre Garcia qui m’a interpellé.

.
.

Nous en reparlerons bientôt.

Mais pour l’instant, cyclone en approche oblige, je me vois contraint de vous laisser.

A bientôt. Les commentaires sont à vous, pour parler de ce que vous voulez : que ce blog-notes soit aussi l’occasion pour vous de vous exprimer sur ce qui vous tient à coeur !

 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.