C’est Julien, un copain enseignant et également blogueur étrange, qui m’a parlé de ce livre. Il m’a dit « Si tu suis ce bouquin avec tes élèves de GS, ils sauront lire à la fin de l’année ».
Lire à la fin de l’année, en GS ?
Cela m’a paru intéressant et pas tout-à-fait dans les instructions officielles.

Il se trouve :
1/ Que j’ai une classe de grande section
2/ Que je suis curieux.

.

.

Donc, dans un réflexe quasi-automatique, j’ai commandé cet ouvrage à la promesse étonnante, je l’ai reçu, je l’ai feuilleté, j’ai levé la tête et je me suis écrié : « bravo ! »

Sans rire, ce livre est réellement exceptionnel selon moi. Un concentré d’efficacité.
Il figure dans mon panthéon personnel à côté de celui de Danièle Dumont.
Et je vais vous en parler.

Mais tout d’abord, évacuons la question délicate : les enfants de GS sauront-ils lire à la fin de l’année ? Je ne sais pas et cette question est bien trop réductrice.

Structuré et structurant

Ce livre est avant tout un ouvrage structuré, écrit par un enseignant qui sait parfaitement ce qu’il fait, où il va, par quel chemin il y va et pourquoi il y va.

Ce livre est avant tout un ouvrage structurant, qui va passionner élèves et enseignants parce qu’il leur trace une voie limpide que tous comprendront immédiatement.

Ce livre est d’une efficacité redoutable parce qu’il utilise pleinement les possibilités des élèves, qu’il leur prouve qu’ils sont capables de bien plus que ce qu’ils pourraient imaginer.

Pour eux, la découverte de la lecture va être une révélation – je pèse mes mots – et tous, absolument tous, vont avoir des étincelles dans les yeux au moment de la séance de lecture.

Séance qui d’ailleurs ne se résume pas à la simple lecture. Le ton est donné sur la couverture : « écouter, dire, écrire, lire ». Et d’ailleurs son titre est sans équivoque : « de l’écoute des sons à la lecture ».

Lisons ensemble ce paragraphe tiré de la quatrième de couverture :

« Strictement alphabétique, sans aucune concession aux approches idéovisuelles, multipliant les entrées sensorielles (auditives, visuelles, gestuelles), cette méthode s’appuie sur le développement de la conscience phonologique et syntaxique et sur l’enseignement simultané de l’écriture et de la lecture ».

.

.

Vous avez bien lu : « strictement alphabétique ». Certains vont bondir, certains vont sourire, d’autres vont hausser les épaules … et d’autres vont commander ce livre.

Ne comptez pas sur moi pour entrer dans la querelle des anciens et des modernes, d’opposer les approches et de fustiger ceux qui ne pensent pas pareil. Comptez sur moi pour partager les approches concrètes et efficaces, ce que je fais aujourd’hui.

Comment vous décrire la « méthode Venot » ?

Elle commence avec des instruments de musique, pour des séances basées sur des suites de sons, permettant de cimenter des notions telles que « d’abord, ensuite, avant, après, premier, dernier », etc…
Elle amène à la création de partitions qui seront lues et jouées, en commençant par le début et en terminant par la fin.

Vous comprenez tout de suite l’intérêt de ces premiers jeux pour la suite des événements…

Elle continue par la manipulation des images de la comptine « une souris verte », qui sera par la suite triturée dans tous les sens, avec des remplacements d’animaux, de couleurs, mais toujours avec cette idée de sens de la lecture, et de lien entre les différentes sollicitations (écouter, dire, écrire, lire).

Je ne vais pas ici vous décrire tout l’ouvrage. Vous y trouverez une séquence époustouflante basée sur la lecture d’une image d’une richesse incroyable.

Vous y croiserez des sorcières. Vous ferez un détour par la méthode Borel-Maisonny. Vous irez à la pêche aux voyelles. Vous jouerez aux cartes, et à « Monsieur Mélange-Tout ». Vous imiterez le cri des animaux. Vous vous amuserez avec les mots. Le maître-mot est là : « vous vous amuserez ». Les enfants aussi.

Et à la fin de l’année scolaire… Eh bien oui, à la fin de l’année scolaire, les enfants liront. Après tout, ils sont à l’école, non ?


[Mise à jour du 15 décembre 2012]

Cet article a déchaîné quelques passions dans les commentaires ci-dessous 🙂
Je trouve cela très bien, les échanges d’idées étant toujours instructifs.
Il est vrai qu’on peut envisager sa pratique de classe de bien des manières possibles, et qu’on peut aussi mélanger, métisser, multiplier les approches des apprentissages.

Cependant, je confirme que je trouve ce livre réellement excellent, que je l’utilise dans ma propre classe et je n’hésite pas à le conseiller à vous, qui lisez peut-être ces lignes, qui n’avez pas d’a priori, qui vous trouvez parfois un peu seul(e) au moment de la préparation de vos cours, et qui sentez que vous pouvez faire des progrès, si seulement on vous montrait quelques pistes concrètes…

Vous pourrez facilement adapter le contenu du livre à vos élèves, à leur contexte, à la vie de votre classe, si vous le désirez. Vous pourrez également l’utiliser « tel quel » et vos élèves ne seront pas frustrés de jouer avec « la souris verte » ou la sorcière Maraba. Je vous promets que vos élèves vont adhérer et en redemander !


Quelques liens utiles en liaison avec cet article : 

Cet ouvrage est édité par une association, le « Groupe Interdisciplinaire de Réflexion sur les programmes » (GRIP) dont nous aurons l’occasion de reparler.

Cette association possède un site web (à la navigation assez tortueuse) : http://www.slecc.fr/
« SLEC » comme « savoir lire, écrire, compter, calculer ». Tout un programme.

La page de présentation du livre est ici : http://instruire.fr/GRIP_1_WEB/FR/Ouvrage.awp?Ouvrage=ESL-V

Au moment de conclure cet article, je me rends compte qu’il est possible de se procurer gratuitement un PDF qui présente la méthode, avec le larges extraits de ce qui me paraît être une première version de l’ouvrage datant de 2007.

C’est ici : http://www.slecc.fr/sources-slecc/documents-peda/GS/methode_venot_2007.pdf


A la lecture de cet article, Clochette a posté ci-dessous un commentaire où elle se proposait de partager le fichier qu’elle a créé pour utiliser les principes du SLECC et du GRIP.
Elle me l’a envoyé, et vous pouvez le télécharger en cliquant ici.
Vous devrez le décompresser pour l’ouvrir.

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.