La révolution de la lecture est en cours, et passe par les appareils numériques : tablettes, bien entendu, mais aussi liseuses, dont le marché est actuellement en pleine ébullition, avec des modèles qui se succèdent à tout va et de grandes tendances qui se dessinent. Ca bouge !

Liseuses petit format, liseuses éclairées, et même liseuses couleur :

.

liseuse-2013

.

Les postulants au remplacement du livre papier se bousculent au portillon. On fait le point ?

Sur Tilékol, je vous ai parlé plusieurs fois des liseuses, notamment dans la série d’articles suivants :

La quête de la liseuse idéale

Les liseuses, les malins, les méchants et les heureux

Petit guide pratique de la liseuse en 2013

Il se trouve que ces articles font partie des plus lus sur Tilékol (voir dans la barre latérale « Les 7 articles les + populaires) et que je reçois régulièrement des mails de lecteurs qui me donnent des informations, me demandent des conseils, échangent avec moi sur le sujet.

Je vois donc que je ne suis pas le seul à être intéressé par ces petits objets fort sympathiques…

Et donc je continuerai à vous en parler régulièrement.

Si vous ne connaissez pas trop cet appareil, ses tenants et ses aboutissants, je vous conseille au préalable de lire les trois articles mentionnés ci-dessus.

Bon, alors, quoi de neuf ?

Amazon sort sa nouvelle Kindle Paperwhite

Je vous l’ai déjà expliqué ici, j’aime beaucoup la Kindle Paperwhite. C’est une excellente liseuse, qui prend place dans un écosystème extraordinairement bien conçu pour les lecteurs, au grand dam, malheureusement, des libraires traditionnels. Je ne vais pas relancer ici le débat sur « Amazon le libraire préféré » ou « Amazon le méchant ».

Je n’évite pas le débat cependant, je trouve que l’hégémonie d’Amazon est problématique, et d’ailleurs je vais vous en reparler très bientôt parce que je vais mettre en place un petit système tout simple sur Tilékol qui va permettre de donner une plus grande exposition aux autres acteurs du livre en général et du livre électronique en particulier. Nous en reparlons bientôt.

Tout ce que je sais, c’est que j’aime mon Paperwhite, eh oui, particulièrement pour lire dans le noir (dans mon lit, quoi). Depuis quelques semaines, il n’est plus disponible sur Amazon, et pour cause : le nouveau Paperwhite arrive début octobre. (Cliquez ici)

Quelles seront les caractéristiques par rapport au modèle précédent ? Voyons ce qu’en dit Amazon :

  • L’écran sera plus blanc, le texte sera plus noir.
  • Le chargement des pages sera plus rapide (grâce à un processeur plus rapide et à une meilleure « réponse tactile » de l’écran).
  • On pourra sauter des pages et parcourir les chapitres, sans perdre la page en cours. Ca, ça me tente énormément, parce que, justement, le reproche qu’on peut faire aux liseuses actuelles, c’est que ce n’est pas pratique pour « feuilleter » un livre. Cette innovation risque de faire parler d’elle…
  • Il y aura une fonction de recherche intelligente, à la fois sur le dictionnaire intégré et sur Wikipedia, via le réseau sans fil.
  • Une fonctionnalité permettant d’enrichir son vocabulaire sera rajoutée.
  • L’éclairage de l’écran (déjà impeccable à mes yeux) sera encore amélioré.

Inutile de vous dire que j’ai pré-commandé la nouvelle Paperwhite le jour où elle a été proposée. Dès que je la reçois, je fais un grand comparatif  » Paperwhite 1 / Paperwhite 2 « , vous saurez tout dans quelques jours.

Date d’expédition prévue : le 11 octobre.

 

Mais Amazon n’est pas le seul à proposer de liseuses, la concurrence est vivace et s’organise, et c’est tant mieux :

Les mini-liseuses à mini-prix

A ma connaissance, la première marque à avoir proposé une liseuse « mini » a été Kobo.

Cet appareil, ultra-portable, est apprécié par les lecteurs nomades qui l’emportent avec eux avant de prendre le métro ou le bus, par exemple. C’est en quelque sorte le « livre de poche électronique », tout petit, tout mini, et qui embarque un maximum de bouquins. Vous allez me dire, les smartphones s’agrandissent au fur et à mesure que les liseuses rétrécissent, multipliant les occasions de ce type de lecture, et certains pensent que nous lisons de moins en moins ?

La Kobo Mini coûte moins de 60 euros, et d’autres marques (comme la Pyrus ou la Pocketbook mini) entendent bien se lancer elles aussi dans l’aventure.

Elle est pas mimi, la Pocketbook Mini ? (photo © Pocketbook)

Elle est pas mimi, la Pocketbook Mini ?
(photo © Pocketbook)

Cette dynamique et cette inventivité montrent qu’un révolution (encore une !) est en marche.

Mais ce n’est pas tout !

Les liseuses à écran éclairé ont le vent en poupe

Depuis la Paperwhite et la Kobo, qui ont été à ma connaissance les précurseurs (dites-moi si je me trompe), l’éclairage de l’écran fait partie des options quasi-indispensables sur liseuse. Une fois qu’on y a goûté, difficile de s’en passer…

L’écran n’est pas éclairé « par-dessous », comme pour une tablette, mais « par le dessus », grâce à la lumière de quelques diodes qui est transportée et répartie par une fine plaque qui se trouve au-dessus de l’écran : les yeux ne sont pas éblouis (j’émets une réserve à ce propos de la Kobo Aura HD dont l’éclairage minimal est trop puissant), et on peut lire avec un confort accru en haute lumière (écran plus blanc), dans la pénombre et dans l’obscurité totale.

écrans éclairés

La photo est de mauvaise qualité, mais elle est parlante : elle a été prise en obscurité totale, avec luminosité d’écran réglée au minimum, les deux appareils étant posés côte à côte.

A gauche : Amazon Paperwhite. A droite : Kobo Aura HD.

Ne vous fiez pas aux apparence : le confort de lecture apporté par la Paperwhite dans ces conditions (à gauche) est nettement meilleur que celui de la Aura HD (à droite), dont l’écran bien trop éclairé me « crame les mirettes »…

Notez que dans toutes les autres conditions de lecture, la Kobo Aura HD est excellente. Un défaut à corriger, M’sieur Kobo ! Un nouveau modèle sort d’ailleurs bientôt, à ce que j’ai cru comprendre.

 

Et d’ailleurs, en Allemagne, il se produit un phénomène intéressant : la marque Tolino fait un carton avec sa « shine », liseuse éclairée vendue moins de 100 euros, et distribuée par une myriade de points de vente et de libraires, le tout constituant un réseau organisé qui fait même de l’ombre à Amazon !

Lire ici l’article de l’EXCELLENT blog « Aldus » sur le sujet.

…Et la liseuse à écran-couleur pointe le bout de son nez

Eh oui, bientôt les liseuses avec écran en couleurs seront banales… Pour le cas où vous vous poseriez la question, la différence avec les tablettes est fondamentale, puisque l’écran n’est pas éclairé par-dessous, mais par dessus.

La Pocketbook Color Lux vient de sortir, et d’après le blog Aldus ce n’est pas une grande réussite, mais ne nous y trompons pas : elle nous montre le chemin, nous indique l’avenir. Peut-être l’avenir de la bande dessinée…

Ceci dit, entre nous, pour lire un roman, point n’est besoin de couleurs : une page blanche, du texte, et c’est « embarquement immédiat » !

La liseuse en pleine forme

La qualité des appareils est en hausse, le prix est globalement à la baisse, un effet de gamme se crée, le livre numérique prend de l’ampleur.

La liseuse, qui est un appareil destiné à faire une seule chose et à le faire bien, prend progressivement sa place chez les lecteurs, se banalise.

Que voulez-vous : la roue tourne, le monde change, l’électronique s’immisce partout… Et les étagères se vident, comme elles se sont vidées en leur temps des disques « 78 tours », puis des vinyles, puis des cassettes audio, puis des CD… Les bouquets de fleurs et les bibelots ont l’avenir devant eux !

Si vous voulez être prévenu lorsqu’un nouvel article traitant du monde des livres, des livres électroniques et des liseuses paraît sur Tilékol, indiquez votre adresse mail ci-dessous (vous devrez la confirmer en cliquant dans un lien qui vous sera envoyé par mail pour que votre inscription soit prise en compte).

Email * :
* champ obligatoire.

 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.