Il y a quelques jours, je lançais un appel : je vous proposais de partager vos recettes et vos créations. Le thème ? Les cerisiers (ou les pruniers) en fleurs.

Pourquoi ? Parce que c’est beau, c’est créatif, et que la Fête des Mères arrive à grands pas si vous voyez ce que je veux dire…

Et puis, Fête des Mères ou pas, la branche de cerisiers en fleurs, c’est joli.

Je vous avais montré une photo qui datait du temps où j’avais une classe de grande section :

Franchement, ce type de production « fonctionne ».

Je m’étais basé sur l’article du blog « La moyenne section de Lolo » (cliquez ici pour le lire, il faudra faire « descendre » un peu la page pour arriver à la partie concernant les branches en fleurs).

La technique ? Trois étapes :

  • Le fond était réalisé avec de l’encre diluée. Dans la photo ci-dessus, j’avais utilisé des sortes de pinceaux en mousse. mais n’importe quel gros pinceau ou brosse fera l’affaire.
  • Les branches noires étaient faites à l’encre de chine soufflée avec une paille. Très facile, les élèves adoraient.
  • Les fleurs, elles, étaient faites avec des « tactidoigts« . Astuce : j’avais enfiché les tactidoigts sur de gros crayons, c’était nettement plus facile à manipuler.

Le fond de bouteille de soda

C’est Nanoug qui m’a indiqué l’astuce.

Cela consiste, pour faire les pétales, à utiliser le fond d’une bouteille de coca.

Très simple !

J’ai trouvé une vidéo super-courte (40 secondes) sur Youtube qui explique tout :

.
.

C’est nettement plus facile qu’avec les tactidoigts. Le rendu est différent. Je dirais que c’est plus adapté aux petites sections.

Vos productions

Vous avez commencé à m’envoyé vos productions.

Continuez, je mettrai ce que vous me ferez parvenir à la suite.

Isabelle

Magnifique réalisation, Isabelle !

Voici la recette :

  • Fond à l’encre diluée
  • Encre de chine soufflée à la paille
  • Petites fleurs au coton tige peinture blanche et coeur rose
  • Origami d’une grosse fleur pour terminer

Excellente idée que l’utilisation des coton-tiges !

Quant à l’origami, il vient ajouter une touche finale du plus bel effet !

Valérie

Magnifiques kakémonos !

Voici quelques mots de Valérie :

« Il y a 4 ans, avec ma classe de PS MS, nous avons réalisé, pour le printemps, des cerisiers du Japon avec de l’encre de chine et de la gouache. Je me suis largement inspirée des idées trouvées sur internet, il n’y a donc rien d’original. Mais, tout ce qui peut évoquer le Japon me permet de penser à l’un de mes enfants qui a décidé d’y partir pour poursuivre ses études et au final y trouver du travail. Je comprend donc ce que vous avez pu ressentir face à la beauté de ce pays. »

La réussite de cette production, outre les travaux à la gouache, réside dans deux éléments qui viennent faire toute la différence :

  • Le format allongé vertikal, en « kakémono » japonais, justement
  • Le collage des feuilles sur fond noir, qui dépasse et fait office de cadre.

 

Bravo Valérie !

A vous !

Allez, ne soyez pas timide, je SAIS que vous avez de belles réalisations. Envoyez-les moi !

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.