Voici un partage assez inhabituel. Il s’agit de la création d’une lectrice de Tilekol, Fabienne, dite Nanette, dite Nanetska. Fabienne a des doigts d’or, une infinie patience, une ingéniosité remarquable, un sens de l’observation affûté et un talent que je vous laisse juger pour reproduire, en tout petit, des objets de la vie quotidienne.

.

.

Voici la pièce maîtresse de Fabienne. Une roulotte gitane au 1/12ème. Des années de travail, des détails reproduits avec la plus extrême minutie, un résultat époustouflant. Une oeuvre d’art.

Wikipedia définit ainsi un chef d’oeuvre:

Un chef-d’œuvre est une œuvre accomplie en son genre. Ce terme est habituellement utilisé dans le domaine des arts, pour souligner la perfection de l’œuvre, issue de la maîtrise de l’artisan ou de l’artiste et souvent couplée à une imagination remarquable. Par extension, on utilise ce terme pour signifier qu’il s’agit de l’œuvre la plus importante ou la plus aboutie d’un auteur, ou encore qu’elle est la meilleure représentation d’un mouvement artistique.

Aujourd’hui, je vous présente un chef d’oeuvre. Un pur chef d’oeuvre.

Nanetska est lectrice de Tilékol, et il y a quelques temps, elle m’a envoyé un email qui m’a presque fait tomber de ma chaise lorsque j’ai suivi le lien qu’elle m’indiquait.

La passion des miniatures

Mais commençons par le commencement : Nanetska a une passion (et ce mot n’est pas trop fort, comme vous allez le voir par la suite). Cette passion s’appelle «miniatures au 1/12ème. »

Attention : c’est une VÉRITABLE passion. Nanetska fait des miniatures, donc des maquettes, en poussant chaque détail jusqu’à l’extrême. Elle déploie des merveilles d’ingéniosité et d’intelligence pour arriver à obtenir le bon rendu des matières, pour donner à ses petits objets l’air «plus vrai que vrai ».

Regardez par exemple ces bocaux de confiture, qui ne font que quelques millimètres de large et qui ont été confectionnés à l’aide d’ampoules médicales coupées à la mini-perceuse. les légumes sont en pâte Fimo : vous imaginez-vous le travail des neurones, des mains et de la matière nécessaires pour obtenir ce rendu ?

.

.

Au Moyen-âge, les bâtisseurs de cathédrales ne faisaient aucune concession technique ou artistique : s’il fallait deux siècles pour construire le bâtiment, très bien, ça prendrait deux siècles.

De nos jours encore, les compagnons du devoir, ouvriers experts, produisent un « chef d’oeuvre », une pièce unique dans laquelle ils mettent tout leur savoir et leur habileté. Ils obtiennent ainsi la reconnaissance de leurs pairs ainsi qu’un sentiment de fierté légitime qui les remplit d’énergie au moment de se lancer dans la vie active.

Voici venu le moment de vous présenter le chef d’oeuvre de Nanetska.

11 ans de travail.
478 heures de labeur appliqué.

(Je pourrais aussi certainement dire « 478 heures de pur plaisir ! », veinarde !)

11 ans de boulot, 478 heures passées à construire… une roulotte de 22,5 cm de large, 62 cm de long et 36 cm de haut !

Vous me direz… Tout ce temps pour faire une petite maquette en balsa ? Y’a un truc qui cloche !

Attendez, attendez, c’est parce que je ne vous ai pas tout dit :

Il y a la roulotte, mais il y a aussi tout l’intérieur de la roulotte, avec tous les aménagements et tous les objets.

Et là…

Voici quelques photos. Respirez profondément, ça fait du bien !

.

Admirez le travail du bois, les balustrades, les moulures, les assemblages…

Jetez un oeil à la règle pour avoir la taille du lavabo…

Le même lavabo, en situation…

La lampe, qui s’allume réellement, est plus petite qu’une allumette !

Qui pourrait croire qu’il s’agit d’une maquette ? La clé fait 8 mm de long !

.

N’oubliez pas d’aller visiter le blog de Nanetska : elle a publié des dizaines et des dizaines de photos de son oeuvre maîtresse, vous allez pouvoir vous extasier en poussant des « ooohhh » et des « aaahhh », mais faites bien attention de ne pas tomber de votre chaise !

Voici les liens directs vers les différentes pages décrivant la roulotte :

Les préparatifs
Les premiers assemblages
Le châssis et les roues
Quelques finitions extérieures
Le côté chambre
La pièce à vivre
Les détails au fil du temps
Le vitrage et la confection du toit
La cheminée

Et surtout : INONDEZ le blog de Nanetska de commentaires !

Apportez-lui cette RECONNAISSANCE qu’elle mérite tant, partagez à votre tour cette découverte, pour qu’elle ne reste pas dans l’ombre !

Nanetska, tu es une grande artiste. Merci d’apporter au Monde ta création. Elle fait du bien à ceux qui la contemplent.

Tu peux être fière de toi !