Je voudrais aujourd’hui vous présenter Philippe. C’est un étudiant français de l’université de Keio, à Tokyo. Il étudie l’urbanisme et son sujet du moment concerne l’apparence des villes, et ce qui fait leur personnalité. Toutes les rues des grandes villes du monde entier doivent-elle se ressembler ? Evidemment non. Mais comment faire pour leur donner une personnalité propre ?

.

.

Philippe a besoin de vous. Rendez-lui service, consacrez quelques minutes à la réponse à un petit sondage qu’il a préparé dans le cadre de ses études. Vous allez vous prendre au jeu, parce que le thème est passionnant et nous concerne tous.

Bon, aaaaallez, je vous l’avoue : Philippe est mon neveu !

C’est un étudiant de Centrale, qui étudie à Tokyo.

.

Philippe devant l’entrée de son université, à Tokyo

.

Mais laissons-le se présenter et présenter son sondage :

Je suis étudiant à l’école Centrale de Paris et j’étudie actuellement l’urbanisme à l’université de Keio à Tokyo en échange académique.

Dans un contexte de préparation aux jeux Olympiques de Tokyo de 2020, je m’intéresse aux projets d’aménagement récemment mis en place dans la ville, car ils sont très révélateurs de l’image que Tokyo souhaite donner à l’international.

En particulier, la ville développe actuellement un projet de rue commerçante nommé « Champs-Elysées » largement inspiré du célèbre boulevard parisien, avec de larges trottoirs bordés d’arbres et d’enseignes prestigieuses.

Cela n’est pas la première fois que la capitale japonaise s’inspire de l’architecture étrangère pour des projets de grande envergure : au cours des dernières décennies, elle s’est dotée de décors rappelant entre autres New York, Paris, Londres et Sydney.

Mais surtout, après avoir subi deux destructions et reconstructions durant le siècle dernier, son paysage urbain a historiquement été l’un des plus instables au monde et il en résulte aujourd’hui que la plupart de ses rues sont composées de bâtiments sans harmonie ni ordonnance entre eux.

Considérant tout cela, en dehors de ses sites historiques, il devient difficile d’y trouver des décors que l’on pourrait qualifier de « typiquement japonais », et plus important encore, de savoir si la notion de « typique de Tokyo » existe encore.

J’ai mis au point un sondage qui examine 6 rues très populaires de Tokyo et qui s’intéresse à l’opinion que l’on a de leur apparence.

Son objectif est de clarifier non seulement l’idée que les gens se font de ce qui est « typique » de la ville, mais aussi le rôle que jouent certains attributs comme la couleur ou la cohérence dans la manière dont on juge leur apparence.

Vos réponses seront comparées avec celles d’habitants locaux, et pourront servir de base de discussions concernant les projets d’aménagement futurs de la ville.

Lors de mon voyage au japon, il y a deux mois, j’avais été frappé par la différence entre Tokyo et Kyoto (pourtant, leur nom se ressemble 😀 )

Tokyo est une immense mégalopole, une ville sans fin, avec certains quartiers animés se différenciant principalement par la quantité d’enseignes au néon recouvrant les immeubles.

.

Tokyo by night

.

Kyoto, quant à elle, possède des quartiers très typiques, avec des ruelles aux maisons basses, des parcs, des allées, lui conférant une personnalité très particulière. Même les grandes artères modernes possédaient un je-ne-sais-quoi qui les rendaient reconnaissables.

.

Un quartier typique de Kyoto

.

C’est justement à ce « je-ne-sais-quoi » qu’est consacré ce sondage. En analysant la réaction des participants, et en les faisant passer par l’outil statistique, le « je-ne-sais-quoi » va devenir « je-sais-exactement-quoi » !

A condition qu’il y ait une bonne participation, bien entendu.

D’où le présent article.

 

Vous allez voir, c’est très intéressant. C’est l’affaire de quelques minutes. Vous allez parfois vous gratter la tête, preuve que vous serez en train de réfléchir. Et lorsqu’ensuite vous parcourrez les rues de votre propre ville ou village, vous ne pourrez pas vous empêcher de lever les yeux vers les façades.

Vous aurez un regard d’urbaniste, en quelque sorte…

Je compte sur vous !

Follow on Bloglovin