Internet, c’est bien, c’est pratique, c’est ludique et c’est un peu addictif sur les bords. Voici un petit logiciel qui vous permettra, lorsque vous le désirez, de vous déconnecter pendant la durée que vous choisirez. Excellent pour rester concentré sur un travail et ne pas être tenté par les « distractions automatiques ».

.

challenge-jour-23

.

Il s’appelle « Freedom » : joli nom.

.

La meilleure manière de maigrir est de vider ses placards et son frigo de tous les gâteaux, sodas, sucreries et autres aliments industriels surchargés en calories et de les remplir avec des aliments sains, des bons légumes et de l’eau fraîche.

En supprimant l’objet de la tentation, on supprime la tentation.

Dans une interview, Omar Sharif expliquait qu’il s’était de son propre chef fait interdire de casinos (les établissements de jeux, pas les épiceries de quartiers). Comme il était accro à la roulette et au Black jack, en se faisant refuser l’entrée, il ne pouvait pas jouer et il s’en portait mieux.

Il n’avait plus accès à l’objet de la tentation.

Dans les deux cas, le cerveau raisonné a trouvé un moyen de combattre le cerveau primitif, reptilien, qui est le siège des pulsions et qui fonctionne en mode automatique, sans aucun réglage possible.

Dans l’ère du numérique dans laquelle nous barbotons, nous sommes quasi-constamment connectés au réseau mondial qui nous tient par des fils invisibles et extrêmement puissants. Et parfois cette connexion s’amuse à jouer avec nos nerfs, particulièrement lorsque nous avons à faire un travail important, pénible et demandant réflexion.

Dans ces cas-là, notre cerveau automatique est extrêmement performant pour nous envoyer des distractions de tous ordres, qui auront pour résultat le manque de concentration, la procrastination et le sentiment que, vraiment, nous manquons de volonté.

Inutile de culpabiliser ! C’est un fonctionnement normal, plus ou moins marqué selon les individus, certes, mais qui s’explique de bien des manières. N’entrons pas ici dans une longue description des mécanismes psycho-physiologiques, il est inutile de chercher la cause d’un problème lorsqu’on dispose d’une solution efficace.

Donc : vous vous surprenez à relever vos mails alors que vous deviez être concentrés sur la rédaction d’un document important. Tiens, comment se fait-il que je sois en train de rêvasser devant Youtube ? J’ai ma progression à terminer. Quoi, encore les mails ? Mais je les ai vérifiés il y a 10 minutes ! Allez soyons sérieux. Au fait, que s’est-il passé aux informations depuis le dernier quart d’heure ?

STOOOOOP !

Allez, on prend conscience du problème, on respire un bon coup… et on lance Freedom, le bien-nommé.

Freedom, c’est une petite application qui coûte une poignée de dollars et qui fonctionne avec Apple, Windows et même Android. C’est l’équivalent de l’interdiction volontaire de casino d’Omar. Vous l’ouvrez, vous décidez de la durée pendant laquelle vous allez être coupé du réseau, vous cliquez, et hop, vous retournez au boulot. Plus de distraction.

.
Avec Freedom, vous décidez de la durée pendant laquelle vous allez être déconnecté.

Avec Freedom, vous décidez de la durée pendant laquelle vous allez être déconnecté.

.

Ca calme immédiatement, l’air redevient pur et la concentration revient. Il ne faut pas voir ça comme la preuve d’une addiction, n’allez pas commencer à culpabiliser. C’est simplement la victoire du cerveau qui réfléchit sur le cerveau qui impose.

Inutile de vouloir arrêter l’application : elle restera inflexible. La seule solution pour avoir de nouveau accès au réseau serait de redémarrer l’ordinateur.

.
Freedom vous indique également le temps restant avant reconnexion.

Freedom vous indique également le temps restant avant reconnexion.

.

Vous me direz : mais comment faire lorsqu’on doit justement travailler en cherchant de la documentation sur Internet ? Les créateurs de Freedom ont pensé à vous, il y a une autre application qui bloque l’accès à Facebook, Youtube et les autres sites que vous déterminerez. Elle s’appelle « Anti-social » !

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.