Un cahier de vie numérique, auquel les parents (et les élèves) pourront accéder facilement, dans la classe et chez eux, ça vous dit ? Il y a plusieurs solutions pour y arriver. Aujourd’hui, je vais vous faire part de ma découverte toute récente, qui permet de faire une petite merveille en claquant des doigts. Ou plutôt en touchant un écran. C’est incroyablement simple.

.
© Andrey Kuzmin - Fotolia

© Andrey Kuzmin – Fotolia

.

« Efficacité » ne rime pas toujours avec « complication ». Tant mieux. Venez, je vous explique…

En préambule, je vais faire un petit panorama de quelques « solutions pour cahiers de vie », j’en oublie certainement.

Solutions « papier » :

  • Le cahier de vie « classique », individuel, en papier, avec des photocopies en noir-et-blanc que l’ATSEM passe son temps à coller et qui en général a tendance à s’arrêter net au bout de quelques mois (en étant optimiste). Beaucoup de temps passé, beaucoup de papier utilisé, peu d’interactivité. Et fragile.
  • Le cahier collectif, sous forme de porte-vues, avec les feuilles protégées par des pochettes plastique. Il peut se déplacer dans les familles. Il peut se perdre et s’abîmer, aussi.
  • Le « poster de vie », collectif, sur lequel sont collées des photos et des textes, et qui peut être affiché en fin de journée ou de semaine devant la classe, pour les parents. On peut utiliser de grandes feuilles Canson, et les ranger dans une grande chemise cartonnée. Avantage : sympathique, coloré lorsqu’on utilise des impressions en couleur. Inconvénient : demande beaucoup de temps.

Solutions numériques :

  • Le blog de classe. Demande énormément de boulot à l’enseignant. Et les élèves (en maternelle) participent finalement très peu à son élaboration. Avantage : est accessible à tous les parents à leur domicile, facilement, à condition qu’ils soient connectés.
  • Le site mobile en HTML classique, hébergé sur une tablette, et donc accessible sans connexion Internet. A réserver aux pédagogeeks passionnés et disposant de beaucoup de temps libre. Avantage : peut se déplacer dans les familles. Inconvénient : peut ne jamais revenir.
  • La solution Didapage sur un ordinateur, en classe. Avantage : interactif. Inconvénient : beaucoup de manipulations, faites par l’enseignant. Beaucoup de temps passé (perdu ?).
  • Les solutions mettant en oeuvre Powerpoint, ou Keynote, sur ordi ou sur tablette. Résultat sympa, mais là aussi beaucoup de travail et peu de participation des élèves. Ou du moins, forte intervention de l’enseignant. Un élève de maternelle ne peut pas gérer ça tout seul.

Le concept de frottement, ou friction

J’ai trouvé beaucoup mieux. Je vais vous expliquer. Mais auparavant, il faut que je vous parle du concept de « friction », ou « frottement ». Parce qu’il est fondamental.

Définition de Wikipedia : « En physique, le frottement (ou friction) est une interaction qui s’oppose au mouvement relatif entre deux systèmes en contact. »

Traduction en langage humain : le frottement est ce qui empêche un mouvement (ou une action) d’être réalisé avec fluidité et sans résistance. Le contraire s’appelle « agilité ».

Exemples dans la vraie vie :

Je dois payer une facture. Elle est quelque part dans une montagne de paperasse. Pour la trouver, je perds 10 minutes. D’ailleurs, à chaque fois que je cherche un document, je perds 10 minutes. Frottement. Lorsque mes papiers sont bien rangés, je trouve immédiatement ma facture. Pas de frottement.

Autre exemple : je fais un cahier de vie numérique en utilisant un ordinateur et PowerPoint. A chaque fois que je veux ajouter une photo à ce cahier de vie, je branche mon appareil photo (ou mon smartphone) à l’ordi, j’importe ma photo sur le disque dur, j’ouvre Powerpoint, je vais chercher la photo dans son dossier, je l’importe. Frottement. Répété quotidiennement. Et pendant ce temps, les élèves s’agitent.

 

La solution fluide

Concernant un cahier de vie numérique, la solution fluide est celle qui ne perturbe pas le déroulement de la journée, qui permet de capturer facilement les petits événements prévus ou imprévus, et qui autorise un partage facile entre l’enseignant, les élèves et les parents.

Et c’est cette solution fluide que je vais vous expliquer.

Tout d’abord, entendons-nous sur le terme « solution ». Souvenez-vous : il s’agit d’un cahier de vie numérique. En langage informatique, une solution est la conjonction d’un appareil (ou plusieurs), d’un système d’exploitation et d’un logiciel.

La solution que j’utilise comprend un iPad et l’application Book Creator, en utilisant deux fonctions qui sont je pense peu connues. Si vous utilisez déjà Book Creator, continuez la lecture, vous allez peut-être apprendre quelque chose.

.

En quelques mots : 

  • Vous (ou vos élèves) saisissez « à la volée » des événements de votre journée, en les capturant en photo et en vidéo, directement avec l’iPad. Cela ne perturbe pas le fonctionnement de la classe.
  • Vous rajoutez à ces images fixes ou animées du texte ou des sons. Cela enrichit le fonctionnement de la classe.
  • Automatiquement, un livre multimédia sonore est créé, je vous l’avais d’ailleurs expliqué ici.

MAIS CE N’EST PAS TOUT : 

Et ç’est là que ça devient très intéressant…

  • D’une pichenette, vous transformez ce livre en une vidéo, créée automatiquement, et stockée sur votre iPad.
  • D’une deuxième pichenette, vous publiez cette vidéo en ligne.
.

Précision importante : je m’extasie devant cette solution (les deux dernières fonctions : création de vidéo et partage), mais elle est peut-être déjà connue de nombreuses personnes. Je ne la connaissais pas. En fait, j’ai découvert ça dimanche dernier, en farfouillant sur le site web de Book Creator.

Je voulais demander au développeur s’il connaissait un moyen simple de transformer un livre sonore en vidéo. J’ai atterri sur la page des FAQ et j’ai été intrigué par l’abondance des rubriques concernant la version iPad, en comparaison avec la version Android.

Et je suis tombé en arrêt devant les phrases : « Exporting your book as a video file – How to share your book to YouTube – How to share your book to Vimeo »

(Traduction : comment exporter votre livre pour en faire une vidéo – Comment partager votre livre sur Youtube – Comment partager votre livre sur Vimeo »)

Et j’ai découvert que mes rêves les plus fous allaient pouvoir se réaliser, et tellement simplement !

Le mode d’emploi

Je vais passer rapidement sur la création du livre en lui-même. J’en avais parlé ici, et voici une vidéo très parlante. C’est d’une grande simplicité, les élèves comprennent tout de suite.

.

.

 Vous avez dit « langage ? »

Mais je vais quand même vous parler de ce qui n’est pas dans la vidéo : l’enregistrement de sons. Parce que c’est un moyen parfait de travailler le langage, la prise de parole, l’écoute, le vocabulaire, la syntaxe avec vos élèves. Ils vont simplement commenter les photos, et ils vont s’enregistrer. Se corriger. Se ré-enregistrer. Jusqu’à ce que la capture sonore soit parfaite.

Ensuite, à la manière des albums-échos, ils assimileront les structures syntaxiques et le lexique, en se réécoutant, en ateliers autonomes par exemple.

Ils pourront aussi enregistrer des poésies, des chansons, des comptines, des comptes-rendus d’expériences. Des vidéos. Ou même dessiner par-dessus une image, directement dans l’application.

L’export vidéo

Une fois que votre livre (par exemple le cahier de vie numérique de la semaine) est terminé, vous pouvez le lire en utilisant l’app iBooks. Les enfants seront fiers de le montrer à leurs parents à l’accueil.

…Et vous pourrez aussi faire agir la magie, en transformant ce livre en vidéo.

Pour cela, commencez par toucher l’icône qui signifie « exporter » :

.

bookcreator1

.

Puis, touchez « Exportez comme vidéo ».

.

bookcreator2

.

…Et c’est tout !

Votre vidéo vous attend bien sagement dans votre galerie de photos. Elle lira les pages une après l’autre, actionnera les enregistrements sonores et lancera même les petites vidéos que vous aurez placées dans votre livre ! Tout se fait tout seul !

Tout le monde pourra en profiter. Mais ce n’est pas tout…

La publication vidéo

…Et si les parents pouvaient avoir accès à ces vidéos chez eux ?

…Et si les élèves pouvaient les leur commenter, à la maison ?

C’est aussi simple que pour créer la vidéo.

Commencez par toucher le bouton « exporter », au niveau de la vidéo elle-même :

.

bookcreator3

.

Puis, avec votre index, touchez au choix Youtube ou Vimeo. Le reste est automatique !

.

bookcreator4

.

Bien entendu, il vous faudra quand même au préalable avoir ouvert un compte sur Youtube ou sur Vimeo et enregistré vos identifiants (une fois pour toutes) sur l’iPad.

Et là, vous n’aurez que l’embarras du choix :

  • Avec Youtube, vous choisissez l’option de ne pas répertorier publiquement la vidéo, puis vous partagez le lien avec les parents.
  • Avec Vimeo, si vous avez un compte payant, vous pouvez même décider de protéger la vidéo par un mot de passe, que vous indiquerez aux parents. Notez que pour qu’ils puissent la visionner sur un smartphone, il vous faudra un compte payant.
  • Vous avez un blog de classe ? Vous publiez la vidéo sur le blog…
  • Vous pouvez aussi créer un QR-Code et l’afficher devant la classe. Les parents le scannent avec leur smartphone (vous leur aurez expliqué comment faire au préalable) et visionnent tranquillement la vidéo.
  • Etc…

Bon, étant donné que cet article est très long, je vais peut-être y mettre un terme.

Ah, au fait, à quoi ressemble une de ces vidéos générées automatiquement ?

Voici un exemple. Bien entendu, je n’ai pas choisi un vrai cahier de vie, mais une « historiette » de Sacha que nous avions transformée l’an dernier en livre sonore avec mes élèves.

Notez que chaque phrase est un enregistrement sonore différent et que tout, absolument tout (déclenchement des sons, changement de page) est fait au-to-ma-ti-que-ment…

.
.

Mais je sais très bien que certains d’entre vous auront des questions et désireront avoir des éclaircissements. Demandez tout ça en commentaire, je vous répondrai et cela me donnera de la matière utile pour les prochains articles.

Ah, un dernier mot pour les utilisateurs d’Android : comme vous le constatez, à l’heure actuelle, il n’est pas possible de faire l’export vidéo d’un eBook avec votre tablette. Il n’y a pas non plus à ma connaissance de vrai lecteur d’eBooks multimédia sous Android.

Android progresse, et progresse très vite. Mais à l’heure actuelle, l’outil « pro » de choix pour la maternelle est à mon avis l’iPad. J’ai d’ailleurs abandonné l’usage du PC et de la tablette Android que j’avais acheté spécialement pour ma classe. Je les ai revendus. Je garde l’iPad, et je ne manquerai pas de partager avec vous mes prochaines découvertes…

 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.