En juillet, fais ce qu’il te plaît, en août, commence à te réveiller…Rassurez-vous, je ne vais pas vous agresser, je vous propose que nous parlions tranquillement d’un sujet fort agréable : la sieste. Et d’une forme particulière de sieste, qui n’offre que des avantages.

Vous êtes dans quel état, lorsque vous vous levez de la sieste ?

.
Le lever de sieste : une technique, une méthode, un art... © Adrien Roussel - Fotolia.com

Le lever de sieste : une technique, une méthode, un art…
© Adrien Roussel – Fotolia.com

.

Ca vous dirait de vous lever frais, dispos et de bonne humeur ? Je vous propose une expérience.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi : j’adore faire la sieste. Et je déteste me lever de la sieste.

Je suis alors dans un état comato-dépressif, l’oeil glauque, le dos voûté, avec l’impression que toute la misère du monde vient de me tomber dessus. La plupart du temps, cela se termine assis sur le canapé, l’air hébété, immobile et silencieux pendant l’équivalent d’une demi-sieste supplémentaire, incapable de faite quoi que ce soit, et surtout ne me demandez pas de réfléchir à ce moment-là.

Je n’ose même pas imaginer l’humeur des ours sortant de longs mois d’hibernation !

Au fil des années, j’ai fini par anticiper cet état abominable, en préparant à l’avance l’après-sieste. Du style petits gâteaux tièdes et bon film. Bref, faire la sieste équivaut à perdre une après-midi entière. Pas terrible.

Pendant ces vacances, je me suis amusé à tenter une expérience, et elle a tellement bien fonctionné, mais vraiment tellement bien, que je ne résiste pas à l’envie de vous en parler.

Il s’agit de faire une sieste-éclair.

Je vois d’ici ceux d’entre-vous qui éclatent de rire, en disant « mais bien sûr Michel, tu ne connaissais pas ça ? »

Oui, je connaissais, disons que j’en avais entendu parler, mais je n’avais jamais approfondi le sujet. Vous savez ce que c’est : vous vous accordez un petit quart d’heure de repos et vous vous réveillez deux heures plus tard !

Non, là, j’ai adopté une démarche scientifique, en chronométrant, élaborant des tactiques, des scénarios, en testant, testant, testant, et je suis tombé sur « la procédure idéale », et me voici tout content.

Parce que maintenant, je me lève en pleine forme, l’oeil vif, parfaitement reposé, détendu, et je me surprends à attaquer immédiatement après des activités qui réclament une pleine possession de ses moyens intellectuels.

Voici donc ma « recette », testée et qui fonctionne pour moi. Et pour vous ? Dites-nous.

Recette

Il s’agit de dormir pendant 10 minutes, pas plus. Pour cela, je prends mon smartphone, je règle son minuteur sur 12 minutes (les deux premières minutes étant destinées à la mise en condition et à l’endormissement), je programme une sonnerie ultra-douce (en l’occurrence, sur iPhone, celle qui s’appelle « harpe ») et je m’allonge. Je ferme les yeux, je me détends complètement, et je ne pense qu’à une chose : ma respiration…

Lorsque, douze minutes plus tard, je m’éveille en douceur, je suis bien obligé de me rendre compte que j’ai dormi. Et que je suis parfaitement frais et dispos. C’est une sensation très agréable.

A mon avis, cet exercice est efficace parce qu’il fait intervenir un peu les mêmes processus au niveau du cerveau que ceux qui se mettent en place pendant un exercice de méditation : on « arrête le flot des pensées » pendant un bref instant. Et c’est suffisant pour se sentir réellement reposé, sans être assommé.

Par contre-au-delà de douze minutes, le charme est rompu, on entre alors dans un genre de sommeil profond désagréable à « casser ».

Essayez à votre tour si vous ne l’avez jamais fait, vous verrez, c’est étonnant.

© Beboy - Fotolia.com

Le mois de juillet est terminé, Tilékol sort progressivement de sa léthargie et va essayer de nous mitonner une rentrée des classes aux petits oignons. Remettons ensemble un mélange positif et joyeux dans nos batteries, pour reprendre en pleine forme. Faisons bouger les choses dans les jours et les semaines qui viennent !

 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.