Nous avons vu dans les deux épisodes précédents comment une petite idée simple (vous apprendre à mettre en place une feuille de calcul sur votre smartphone) s’est carrément transformée en projet de création d’application universelle pour smartphone.

.
Tilékol ? Présent !

Tilékol ? Présent !

.

Mais il ne suffit pas de claquer dans les doigts pour que l’application apparaisse miraculeusement. Encore faut-il savoir ce qu’elle fera et à quoi elle ressemblera, exactement.

Et voilà. La réponse d’Emmanuel est tombée : Il est possible de faire une web-app qui fera les calculs de fin de mois « toute seule ». Génial.

J’avais quand même deux interrogations :

  • Ce sera payant ? Non non, ce sera gratuit.
  • Je pourrais lui donner le look que je veux ? Oui !

Waouh. Petit moment de vertige.

Concernant la gratuité de ce projet, je vous en reparle un peu plus tard. Parce que vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

Parlons du « look ».

Dessinons une app pour smartphone

J’étais vraiment excité. Dessiner une app. Travailler son ergonomie. Définir son agencement, son contenu, ses couleurs. Créer son icône. Passionnant.

J’ai ouvert mes deux outils graphiques préférés (Illustrator et Photoshop) et allez, Michel, au boulot.

Il y a eu plusieurs versions, avec à chaque fois des petites améliorations ergonomique et aussi, n’oublions pas, une adaptation aux contraintes techniques inhérentes à un tel exercice. Par exemple, je me suis rendu compte que lorsque le clavier se déployait, il ne réagissait pas pareil sur IOS (Apple) et sur Android : sur IOS, le clavier remonte en masquant le bas de la page, sur Android le clavier fait remonter avec lui le bas de page (« footer ») qui vient recouvrir les éléments du haut de la page. Pas très heureux. Il a fallu s’adapter.

Je voulais quelque chose de dépouillé, sans être « triste ». Mon modèle, je l’avoue humblement, était l’interface d’une app dont je me sers chaque jour depuis des années et que j’admire pour sa belle simplicité : il s’agit de TeuxDeux, le gestionnaire de tâches.

Je voudrais rendre hommage à Emmanuel, qui a modifié encore et encore l’application au rythme des changements que je lui demandais. Il a été d’une patience absolue, toujours à l’écoute, toujours efficace, toujours pro.

Vous avez en haut de cet article, en exclusivité, une image agrandie de l’icône. Plutôt sympa, non ? Je cherchais un élément graphique qui rappelle l’appel. J’ai pensé au doigt levé. Quant à la couleur générale de l’app, je voulais quelque chose de gai et soutenu. J’ai immédiatement pensé à un violet-mauve, la couleur que j’associe à Nanoug, qui a toujours participé aux petits événements de Tilékol. J’ai appris depuis que le violet symbolisait la créativité. Nanoug = créativité… Il n’y a pas de hasard !

Et voilà. En ce mardi, fin de journée, l’app est prête. Je vous la dévoile demain. Vous pourrez immédiatement l’installer sur votre smartphone.

Mais je voudrais vous dire qu’il y aura une autre surprise. De taille.
Et donc, selon l’expression consacrée… «  A suivre ! »

Voici les liens vers les quatre parties de ce feuilleton :

Première partie : idée du matin 

Deuxième partie : Une app ! 

Troisième partie : le design (c’est la page que vous lisez actuellement)

Quatrième partie : Une petite application pour vous aider à remplir votre cahier d’appel

 
Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.