Vous connaissez Pinterest, vous appréciez Evernote ? Mettez-les dans une marmite, touillez, faites réduire jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse qui mélange les meilleurs arômes des deux ingrédients. Ajoutez une pincée de Facebook, une pointe de Twitter, présentez dans une belle assiette bien brillante. Vous obtenez Iceber.gs, un « nouveau » concept, légèrement déroutant, mais quand même bien intéressant. Je vous propose une petite dégustation en vidéo…

Internet, c’est (aussi) un lieu où la créativité s’exprime sans limites…

.
icebergs

Iceber.gs trouvera-t-il sa place aux côtés de Pinterest et d’Evernote, dont il s’inspire ?
L’avenir nous le dira.

.

…Et créer, c’est souvent recycler. En voici une petite démonstration.

Dans l’époque actuelle, l’informatique vient s’immiscer partout dans notre vie, en suivant les ramifications tentaculaires d’Internet. Difficile d’y échapper.

Un beau jour, vous découvrez un petit site de rien du tout et l’instant d’après le petit site est devenu un énorme pavé incontournable que vous ne pouvez plus ignorer. Par exemple, il y a huit ans (et non pas huit mille ans), quelques chanceux visitaient « avant tout le monde » un site de partage de vidéos totalement inconnu qui s’appelait YouTube…

Il y a trois ans (mars 2010) naissait Pinterest…

…Et aujourd’hui, voici iceber.gs !

Un côté « Pinterest », mais privé

Iceber s’inspire de manière évidente de Pinterest. Mais il y a des grandes différences malgré tout : vous créez des tableaux (les « icebergs »), qui regroupent des « icedrops ». Vous pouvez « picorer » des images trouvées sur le web, mais également des sites web tout entiers. Par contre, vos tableaux seront privés, rien que pour vos yeux, vous seuls y aurez accès.

…Vous seuls y aurez accès, mais vous pourrez en partager le contenu (et non pas le tableau lui-même) sur Facebook ou Twitter : la dimension sociale n’est pas oubliée.

Un côté Evernote, aussi

Iceber s’inspire également d’Evernote. Mais il y a des différences malgré tout : vous pourrez certes y regrouper vos fichiers (textes, images, vidéos, notes) mais ils ne seront disponibles qu’en ligne. Ce qui n’est pas si stupide à une époque où Internet est partout et où on peut vouloir disposer de ses informations quel que soit l’endroit où on se trouve et l’ordinateur qu’on utilise.

Pour les créatifs et les visuels

Les concepteurs d’Icebergs présentent leur « bébé » comme un outil pour créatifs et visuels. Ceux qui apprécient les cartes mentales aimeront Icebergs. Avoir sous les yeux l’information, présentée de manière agréable, procure une ambiance propice à la création.

 

Plutôt que de partir dans de grandes explications, j’ai préféré enregistrer une petite vidéo, que voici :

.

.

J’avais juste jeté un bref coup d’oeil à Icebergs avant d’enregistrer la vidéo. Le concept est simple à maîtriser, et vous allez rapidement vous surprendre à créer vos petits tableaux. L’essayer, c’est l’adopter 🙂

 

Bon, maintenant, si vous ne connaissez ni Pinterest ni Evernote, vous avez peut-être une longueur d’avance sur les autres, parce que vous ne chercherez pas à établir des comparaisons : vous utiliserez directement ! …Une fois que vous aurez eu l’invitation, bien sûr…

Allez, un peu de patience !

.

Follow on Bloglovin

.


   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.