Dans quelques jours, je vous proposerai sur ce site « Tilekol », un petit outil informatique de gestion des évaluations, pour l’école maternelle et élémentaire.Je voudrais en préalable me présenter et vous expliquer l’histoire de ce site et de Tilekol:

Je m’appelle Michel, je suis enseignant en grande section à l’île de la Réunion qui, comme chacun le sait, est un département français d’outre-mer, situé dans l’hémisphère sud, entre Madagascar et l’île Maurice.

Je vais volontairement éviter autant que possible le jargon professionnel et essayer de parler un langage simple et concret.

J’ai une classe de grande section. J’aime beaucoup la Maternelle et je suis convaincu que c’est là que (presque) tout se joue.

L’une des grandes difficultés que nous avons, dans nos classes, est souvent de ne pas disposer d’un tableau de bord nous permettant de piloter « aux instruments », de connaître en permanence et en temps réel le niveau de nos élèves pour tel domaine, telle compétence.

Un tel outil permettrait, d’un simple coup d’oeil, de repérer les difficultés des uns et des autres, de préparer les remédiations, les réinvestissements, les aides personnalisées, d’apporter de la sérénité dans les préparations, de pouvoir communiquer facilement et de manière précise avec chaque parent… Un tel outil apporterait bien d’autres possibilités.

Les mots-clés sont « évaluation » et « facilité ».

Attention, je ne parle pas des évaluations « lourdes », officielles, auxquelles on consacre un temps dédié dans l’année. Je parle des mini-évaluations « à chaud », faites en classes, pendant les dirigés, par exemple, ou bien au moment de la correction d’un petit exercice portant sur une notion bien précise, identifiée, et dont on veut garder une trace.

Il nous arrive bien souvent de noter des résultats, de faire des grilles, d’utiliser les tendances qui se dégagent, de suivre de près les élèves qui ont besoin d’une aide particulière.

C’est ce que je fais. Je ne sais pas si vous avez le même sentiment que moi, mais bien souvent j’ai le sentiment qu’il « manque quelque chose » pour aller plus loin, pour être plus efficace, pour donner une cohérence à toutes ces traces et les utiliser « à fond ».

Bien sûr, certains génies de l’organisation ont des gros classeurs remplis de petites cases cochées, numérotées, donnant une vision parfaite de la classe dans une infinité d’items. Je me suis toujours demandé comment ils faisaient pour communiquer tous ces résultats aux parents, et je me suis même demandé si trop d’information ne tuait pas l’information.

Voilà des mois (des années) que je me disais qu’il fallait que je trouve un genre de chaînon manquant, un outil simple et efficace qui m’apporte ce tableau de bord qui me faisait défaut.

Je vous raconterai la suite de cette histoire dans un prochain article, mais je peux quand même déjà vous dire que ce tableau de bord, je l’ai trouvé…

 

A bientôt !



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.