Une petite récréation philosophique pour le week-end: et si on réfléchissait aux progrès que l’espèce humaine va réaliser dans l’avenir ? Je ne parle pas de progrès techniques ou scientifiques, mais de progrès dans les capacités intrinsèques de l’Homme.

Je lisais récemment le roman de Dan Brown « Le Symbole perdu« .

Ce roman parle entre autres de la « noétique », une science à la fois nouvelle et très ancienne, qui étudie la nature et le fonctionnement de l’intellect humain et les liens entre cet intellect et l’intellect « divin ».

Pour simplifier en caricaturant beaucoup, dans le roman, un des personnages parvient à prouver scientifiquement que le cerveau de l’être humain est capable de faire infiniment plus que ce dont nous le pensons capable aujourd’hui, notamment en « inter-connectant » des émotions de plusieurs millions de personnes simultanément.

Je vous engage d’ailleurs à ce sujet de lire un autre article de Wikipédia sur le « Global Consciousness Projet ». Même si les résultats ne sont pas concluants, il faut quand même savoir que des chercheurs (des vrais, pas des personnages de romans) se penchent sur la question.

Des études ont également été menées sur les changements s’opérant dans le cerveau de personnes entraînées à la pratique de la méditation, et révélant des capacités largement accrues de concentration, par exemple.

Bon, lorsque nous regardons l’état du monde qui nous entoure, on peut quand même se poser quelques questions sur les supposés progrès de l’humanité.

Et pourtant, en observant certains détails, on peut légitimement se dire qu’il y a probablement une marge énorme à franchir, et que – peut-être – une découverte majeure dans le « mode d'emploi de l’homme » est possible, ouvrant des perspectives inédites et – espérons-le – rassurantes sur son avenir.

Vous vous dites probablement « mais où veut-il en venir ? »

Je veux en venir à ceci: hop, redescendons sur Terre. Nous ne devons pas désespérer de nos élèves. Ils sont « en construction ». Ils ont des capacités énormes à développer. Et ils vont les développer si nous arrivons à les faire « fonctionner » correctement. Il n’y a pas de cas désespérés.

Nous devons en être absolument convaincus.

La video « du week-end » que je vous propose de visionner est édifiante:

(Cliquez sur « plein écran !)

On peut l’envisager sous deux angles différents:

  • Une collection de belles images de sports extrêmes. Ou plutôt une collection d’images à couper le souffle.
  • Une preuve par l’image que l’homme peut accomplir des choses totalement impensables il y a un siècle, par exemple.

Des exploits physiques qui sont rendus possible grâce à un outil précis. Non, ce n’est pas un ordinateur, ou une matière synthétique révolutionnaire.

Cet outil, c’est ce que nous avons à l’intérieur de notre boîte crânienne, exactement entre nos deux oreilles.

Les farfelus que vous voyez sur ces images ont acquis une maîtrise mentale qui prouve qu’on peut aller toujours « plus vite, plus haut, plus loin« , comme le dit la devise des Jeux Olympiques.
Et pas uniquement dans le domaine sportif…

 

[Mise à jour]: voici une autre vidéo de la même série.

Elle est aussi étonnante que la première et elle prouve elle aussi que NOS LIMITES SE TROUVENT DANS NOTRE TÊTE. 




   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.