Internet relie les hommes.Particulièrement ceux qui utilisent les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, Instagram ou autres… Ils sont à la mode, ils sont adorés, ou détestés, on les accuse de tous les maux ou on les côte en bourse, bref ils font partie du paysage. Et on les trouve parfois là où on ne les attend pas, mais pas du tout. A la maternelle, par exemple !

Dans « réseaux sociaux », il y a « réseaux », et il y a « sociaux ». Lapalissade.
Dans « réseaux » et dans « sociaux », il y a la notion de lien, de connexion.
Dans nos sociétés, souvent, les liens directs sont difficiles.

Un exemple ?
Les relations parents-enseignants-classes.

« Que fait mon enfant en classe ? » se demande parfois le parent.
« Comment communiquer avec les parents ? » se demande parfois l’enseignant.
« Je voudrais que ma Maman voie ce que je fais dans ma classe. » pense parfois le petit enfant.

Et pourtant, ces trois groupes-là se voient tous les jours. Ah, la communication, la communication…

La communication, le langage, l’apprentissage de la langue sont au coeur de la raison d’être de l’école.

Certains enseignants ont parfois des idées saugrenues, peut-être pas si saugrenues que ça.
Comme cet instituteur de grande section qui a ouvert un compte Twitter pour sa classe.

Chaque jour, ses élèves publient un « Tweet », c’est-à-dire un texte court. Qui le lira ? Les parents, bien sûr. Qu’est-ce qu’ils y disent ? Ce qu’ils ont fait dans la journée.

Voilà un exemple d’utilisation intelligente des réseaux sociaux.
Oh, bien sûr, notre enseignant aurait pu se contenter d’afficher chaque jour une simple feuille devant sa classe au lieu de « twitter » (verbe du premier groupe).

Mais après tout, cette idée est intelligente, parce qu’elle fait entrer de plein pied des jeunes enfants dans les technologies de la communication. Elle les immerge dans un univers qui fait souvent peur à ceux qui ne le maîtrisent pas.

Certains (pas moi !) diront qu’il les formate pour devenir de futur petits robots dépendants des côtés du web les moins enrichissants.

Et vous, vous en dites quoi ?


J’ai eu l’idée d’écrire cet article après la lecture d’une page du journal en ligne « Sud-Ouest », à lire pour avoir plus d’informations.




   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.