Les logiciels “écrilu” de Jacques Delacour

Je vous ai parlé plusieurs fois ici de l'approche de la lecture proposé par Jacques Delacour. Une approche d'une grande efficacité et dont le postulat, qui peut paraître étonnant, est en réalité d'une logique implacable : pour apprendre à lire, on doit commencer par écrire. Pour apprendre à décoder, on commence par coder.

Photo de Ryutaro Tsukata provenant de Pexels

La “méthode” écrilu est gratuite. Et elle s'accompagne d'une série de logiciels, gratuits eux aussi, à utiliser en classe. J'ai interrogé Jacques à propos de ces logiciels et il a eu la gentillesse de répondre à mes questions. Vous allez tout savoir.

(suite…)

“Ecrilu”, apprendre à lire en codant-décodant

Voici une courte présentation d'un système d'apprentissage de la lecture que je trouve passionnant. Il s'agit de la “pépite pédagogique” dont je vous parlais récemment. Je suis tombé dessus un beau jour par le plus grand des hasards, et j'ai immédiatement été subjugué par sa logique, son cadre, sa limpidité et par la clarté des explications et la qualité des outils fournis gracieusement par son auteur, Jacques Delacour, à la communauté éducative.

.

test1

.

Il s'appelle “écrilu”, et je vous en fais une petite présentation dans les lignes qui suivent. Venez, vous allez voir, c'est extrêmement intéressant. (suite…)

Apprendre à écrire pour apprendre à lire

Aujourd'hui, je donne la parole à Jacques Delacour, enseignant retraité et grand pédagogue, qui nous explique les fondamentaux de son approche de l'apprentissage de la lecture. Pour l'avoir pratiquée dans une classe de CP, je peux vous dire qu'une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. C'est valable aussi bien pour l'enseignant que pour les élèves, d'ailleurs.

.

Photo de Amina Filkins provenant de Pexels

.

Cette approche repose sur une vérité qui a tendance à être occultée et qui pourtant est fondamentale : pour décoder correctement des mots, il faut commencer par les avoir codés. En d'autres termes, la lecture vient après l'écriture. Lisez ce qui suit, c'est passionnant.

(suite…)

La pédagogie du codage

Savez-vous que la lettre “a” ne se lit “a” que dans moins de 50% des cas ? Dans les mots “Mauve”, “Taon”, “Football”, “Main”, “Rayer”, par exemple, “a” ne se lit pas “a”. Et je ne parle que du “a”, bien entendu, les beaux mots de notre belle langue ne sont pas faciles à décoder pour les élèves.

.
.

Sauf.. Si avant de les décoder, ils les ont eux-mêmes codés ! Aujourd'hui, c'est Monsieur Jacques Delacour, créateur de la méthode “écrilu”, qui est notre invité. Vous allez adorer.

(suite…)