Vincent Van Gogh aimait peindre des ciels nocturnes étoilés, tourmentés, sombres et lumineux à la fois. Comme tous les artistes, il était en avance sur son temps. Il faut une débauche de technique et d’électronique pour commencer à retrouver les sensations dégagées par ses tableaux…

Voici une vidéo qu’il aurait certainement adorée.

Van Gogh : la nuit étoilée

Van Gogh : la nuit étoilée

C’est une simple histoire de sensibilité.

Je suis tombé récemment sur un document extraordinaire. Une vidéo.

Extraordinaire, par sa qualité technique, artistique, et aussi pour autre chose.

Cette autre chose s’appelle « sensibilité ».

Sensibilité

En matière de photographie, la définition de la sensibilité est déterminée par la norme ISO, qui s’appelait auparavant ASA.

Avant

Je ne sais pas si vous avez connu la photographie argentique, vous savez, les « pellicules », petits rouleaux de film qu’on devait développer avec un traitement chimique pour obtenir un négatif (ou une diapositive).

Il fallait passer par la phase du « négatif » pour obtenir des photos papier. On pouvait également projeter les diapositives.

Lorsqu’on achetait les films, on devait en choisir la sensibilité.

Ordinairement, on utilisait du « 100 ASA » pour les photos faites au soleil, du « 200 ASA » pour les photos faites en « ciel couvert », et lorsqu’il y avait peu de lumière (pour les photos de concert, sans flash, par exemple), on montait dans les extrêmes : 400 ASA, voire 800, avec pour conséquence un « grain » très marqué, voire même assez abominable. Le maximum possible ? 3600 ASA, avec une image fortement dégradée.

On atteignait les limites de la sensibilité du film, et pour photographier en très basse lumière, il fallait allonger les temps de pause, ce qui donnait le plus souvent des photos floues.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, la photographie n’est plus argentique, mais numérique.

Les « capteurs » situés dans les appareils sont des petits monstres de technologie. Et leur sensibilité a purement et simplement explosé.

Par exemple l’appareil Canon 5DMKIII peut faire « monter » son capteur jusqu’à 102 400 ISO.

Cent deux mille quatre cents !

Je m’imagine bien aller dans les années 90 chez le photographe et lui demander un film Kodak de 100 000 ASA. La science-fiction d’il y a 20 ans est la banalité d’aujourd’hui.

Sensibilité… artistique

Revenons à Vincent Van Gogh.

Il avait une sensibilité exacerbée, qui ne se calculait pas en ASA ou en ISO.

C’était une sensibilité artistique.

Il voyait des choses que les autres ne voyaient pas.

Vincent Van Gogh : ciel nocturne sur le Rhône

Vincent Van Gogh : ciel nocturne sur le Rhône

Par exemple, à propos des ciels nocturnes, il disait :

« Je veux maintenant absolument peindre un ciel étoilé. Souvent il me semble que la nuit est encore plus richement colorée que le jour, colorée des violets, des bleus et des verts les plus intenses. Lorsque tu y feras attention tu verras que certaines étoiles sont citronnées, d’autres ont des feux roses, verts, bleus, myosotis. Et sans insister davantage il est évident que pour peindre un ciel étoilé il ne suffise point du tout de mettre des points blancs sur du noir bleu. »

Ciels sensibles

Shane Black est un photographe-vidéaste.

Il prend des séries de photos les unes à la suite des autres, et en fait des vidéos.

Et à grands renforts de technique, d’électronique, d’informatique, de numérisation, de mise en ligne, il commence à entrevoir ce que Vincent Van Gogh voyait avec ses deux yeux et peignait avec des outils rudimentaires et un peu de pigments…

Tout cela, grâce à la sensibilité du capteur de son appareil photo, qui lui permet de faire des photos lumineuses en pleine nuit…

Je vous laisse apprécier. C’est extraordinaire. Cette Voie lactée, ces étoiles, ces nuages, ces couleurs saturées… La comparaison avec la peinture de Van Gogh saute aux yeux.

Faites-moi le plaisir de visionner ce film en plein écran, en cliquant sur les quatre flèches qui se trouvent en bas à droite.

Vous n’allez pas le regretter…

Adventure Is Calling from Shane Black on Vimeo.

Et qui sait ? Vous allez peut-être en faire une jolie séance avec vos élèves…

 


Source : Les images ainsi que la citation de Vincent Van Gogh ont été tirées de cette page web.

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.