Dans notre école, nous avons depuis peu trois iPad, que nous avons achetés par le biais de la coopérative OCCE. Voici comment nous avons fait, d’une part pour l’achat, et d’autre part pour l’installation d’applications, la création de compte, etc…

.

challenge-jour-15

.

Si notre école a réussi à financer cet achat, n’importe quelle école peut réussir.

Elles sont là. Dans leur belle robe rouge en caoutchouc anti-choc. Toutes pimpantes. et nous, enseignants, tout heureux d’avoir pu concrétiser ce petit rêve pédagogique.

Notre école n’est pas riche. Le quartier n’est pas huppé. Un iPad coûte cher. Et nous avons réussi, ce qui veut dire que vous aussi, vous pouvez réussir.

Motivation avant tout

Pour acquérir ces appareils, nous avons eu l’aide de mamans d’élèves motivées, qui se sont impliquées. Nous avons organisé une kermesse. Quelques ventes de gâteaux (OK OK, ce n’est pas diététique). Nous nous sommes bougés. Il n’y a que quatre classes dans l’école, et une équipe soudée, cela favorise probablement une certaine souplesse et une faible inertie lorsqu’il s’agit de lancer une action.

Pour réunir les fonds, il a fallu plus d’une année scolaire. Il a fallu y croire, se fixer un objectif et ne pas le lâcher. Et un, beau jour, nous avions la somme disponible. Nous avons alors contacté le représentant local d’Apple, qui nous a consentis une petite remise sur des appareils qui ne sont pas de la dernière génération, mais qui tiennent largement la route (iPad Air 32 Go).

Le compte Apple

Une fois les tablettes devant nous, en salle des maîtres, il a fallu les « remplir » avec des applis, certains payantes, d’autres gratuites, et nous avons dû inventer un petit système pour parvenir à nos fins. Et comme vous allez le voir, là encore, « équipe soudée » est le maître-mot.

Tout d’abord, il faut comprendre la notion de « compte » chez Apple.

Un compte est associé à une adresse mail. Lorsqu’un compte est ouvert, et qu’une application est achetée, elle peut être « déployée » sur tous les appareils associés à ce compte.

Extrait des conditions générales d’iTunes Store 

L’Association d’Appareils Associés est soumise aux règles suivantes :

(i) Vous pouvez auto-télécharger du Contenu Éligible iTunes ou télécharger du Contenu Éligible iTunes acquis précédemment à partir d’un Compte sur un maximum de 10 Appareils Associés, sous réserve de ne pas dépasser la limite de 5 ordinateurs autorisés par iTunes.

(ii) Un Appareil Associé peut être associé seulement à un Compte à un moment donné.

 

Donc, 3, 4, 5, 6 iPad, pas de souci.

Nous avons donc créé un compte Apple pour l’école. Cela se fait très simplement lors du premier démarrage d’une des tablettes.

Adresse mail

Mais au préalable, nous avons créé une adresse mail spécifique pour ce compte Apple. Une adresse Gmail.
Pourquoi ne pas avoir utilisé l’adresse académique de l’école ? Pour plusieurs raisons, l’une d’entre elles étant que nous nous sommes également inscrits comme bêta-testeurs des super-applis d’Emmanuel Crombez.

Et lorsqu’on est bêta-testeur, pout installer une app en version bêta, il faut passer par une autre app dénommée TestFlight, qui est elle-même activée en cliquant sur un lien qui se trouve dans un mail qui doit être présent sur l’appareil en question.

Vous suivez ? je vous réexplique dans l’autre sens :

  • Vous recevez un mail vous invitant à tester une application.
  • Vous cliquez sur le lien contenu dans ce mail.
  • Test-Flight s’ouvre, vous invitant à installer l’app en question.

Donc, si nous avions utilisé l’adresse académique de l’école, il aurait fallu que toutes les tablettes aient été connectées au webmail académique, ce qui aurait été compliqué. Alors que là, on installe Gmail, on a une boîte aux lettres communes aux tablettes et qui ne sert qu’à ça, et on peut utiliser cette adresse pour d’autres services (comme Facetime par exemple pour faire des appels vidéo avec d’autres classes).

iCloud ? Non.

Nous avons fait le choix de ne pas connecter nos tablettes à iCloud (c’est demandé dans la phase de démarrage) tout simplement pour que tous les documents, les photos et les vidéos de chaque classe ne se synchronisent pas sur les trois appareils simultanément, ce qui aurait été plus un inconvénient qu’un avantage.

Achat d’applications

Bon. Nous avons une adresse mail spécifique, un compte Apple spécifique, il faut maintenant passer à la phase suivante : l’achat d’apps.

Bien entendu, nous n’allions pas associer une carte bancaire à notre compte Apple.

Nous avons trouvé une astuce. nous nous sommes mis d’accord, chacun, pour mettre à titre personnel 10 euros dans le « pot ». Concrètement, chacun m’a donné 10 euros.

Je me suis connecté à mon propre compte perso sur ma propre tablette associée à ma propre carte bancaire, et j’ai fait « cadeau » d’un bon d’achat de 40 euros au compte de l’école.

Nous avons alors pu consacrer une réunion à faire nos emplettes (à commencer par le « kit maternelle », « Fais comme moi » et « ABC-QR  » d’ABC-Applications, plus  » Book Creator  » le grand classique).

Vous l’avez compris, le compte de l’école étant crédité de 40 euros, toutes les apps achetées sur ce compte sont disponibles sur toutes les tablettes, sans avoir à les acheter plusieurs fois.

La fin de l’année a été consacrée pour mes collègues à la découverte, et le début de l’année scolaire prochaine sera le vrai démarrage de l’utilisation de quatre ipad dans notre école (parce qu’il y a aussi la mienne, personnelle, que je garde dans ma classe, nous n’étions pas assez riches pour en acheter un par classe).

Moralité :
1/ Aide-toi, le ciel t’aidera…
2/ Peu importe la taille de l’équipe, pourvu qu’elle soit soudée !

.
quatre-ipad

Une armée de tablettes !

.

Doit-on dire « des iPads » (avec un s à la fin) ou « des iPad » (sans s à la fin) ?

« iPad » est une marque. Les noms de marques s’écrivent avec une majuscule et sont invariables. (Dans le cas de l’iPad, la majuscule est la deuxième lettre, Steve Jobs n’ayant jamais rien fait comme les autres !)

Il y a une exception lorsque les noms de marque deviennent des noms communs (des frigidaires). Mais étant donné qu’on ne dit pas iPad pour désigner une tablette Android ou Microsoft, nous sommes bien dans la règle de « pas de s au pluriel ».

Donc : « des Renault, des Nike, des Carambar… des iPad »

 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.