La tablette numérique est particulièrement adaptée aux classes maternelles. Peut-être faites-vous partie de ceux qui l’utilisent avec bonheur, peut-être aimeriez-vous « vous lancer ». Et si nous mettions toutes nos expériences en commun ?

Et si nous partagions ? Et si nous en profitions pour progresser, pour profiter d’une dynamique, pour faire bouger nos classes ?

.
Entrons dans la ronde !

Entrons dans la ronde !

.

Je vous propose une nouvelle « opération commune » sur Tilékol.

Les moments les plus agréables, sur Tilékol, sont ceux où nous partageons et où nous créons collectivement un document utile à tous. Comme celui sur les cadeaux de fête des Mères. Ou celui sur Halloween, réalisé avec l’aide de Krokotak, Marianne et Nanoug. Ou celui sur « Les mains en action », qui a laissé des petits souvenirs très agréables au fond de ma mémoire, et peut-être de la vôtre…

Je vous propose un nouveau « moment collectif », mais ce coup-ci, allons un peu plus loin.

Comme d’habitude, je commence par faire taire la petite voix qui me dit « et si personne ne répond à l’appel ? »

Je la fais taire, parce que je SAIS que vous allez répondre à l’appel, et je SAIS que nous allons faire quelque chose de chouette, tous ensemble.

Et après tout, si par extraordinaire c’est un flop, celui-ci n’aura aucune conséquence importante.

Prête ? Prêt ? Je vous explique l’idée.

« Tablettes en maternelle »

La tablette est un objet numérique extraordinaire. Les experts prédisent même qu’à partir de 2014, il s’en vendra plus que d’ordinateurs chaque année.

Une tablette n’est pas un ordinateur. C’est un appareil qui a été pensé pour s’effacer au profit de son contenu.

  • Pas besoin de souris, d’unité centrale, ni même de clavier (sauf pour ceux qui insistent pour en avoir un, dans ce cas il suffit d’utiliser un clavier Bluetooth).
  • Une tablette démarre instantanément.
  • Une tablette est mobile, passe facilement de mains en mains, ne pèse pas grand-chose et n’est pas si fragile que ça.
  • Une tablette s’utilise avec les outils les plus répandus et les plus naturels : nos doigts.
  • Une tablette ne va pas masquer la personne qui s’en sert, ne va pas s’interposer, ne va pas prendre de place sur la table.
  • Une tablette remplace nombre d’appareils : micro, caméra, appareil photo, écran, dictaphone, magnétophone et j’en oublie…
  • Une tablette est simple d’utilisation.
  • Les « apps » sont très très très nombreuses (plusieurs centaines de milliers) et pour un certain nombre d’entre elles, gratuites.

J’arrête là cette liste, bien qu’il soit possible de la continuer encore et encore…

La tablette est un instrument informatique particulièrement adapté à l’utilisation en classe, que ce soit à l’élémentaire ou en maternelle.

Ca, c’est le premier point.

MOOC connectiviste

Souvenez-vous, il y a quelques semaines je vous parlais des « MOOC » (prononcez « Mouk »), en français « CLOM » (« cours en ligne ouvert et massif »).

Et plus particulièrement du « MOOC connectiviste ».

Qu’est-ce que c’est que ce truc ?

Ce truc, c’est une bonne idée, rendue possible grâce à Internet.

Cela consiste pour une communauté (virtuelle) à se retrouver sur un espace (virtuel) et à décider d’un thème d’apprentissage.

Ensuite, chacun choisit à l’intérieur de ce thème un point précis, qu’il va lui-même approfondir en s’aidant des ressources disponibles sur le web.

Et une fois qu’il maîtrisera son sujet, il fera une présentation aux autres membres de la communauté.

L’élève autodidacte deviendra le « prof », aidé par des « facilitateurs », et la somme de tous les « auto-apprentissages » sera disponible pour tous les membres du groupe.

…Et si on se faisait un genre de « mini-MOOC connectiviste » autour de l’usage des tablettes en maternelle ?

Un nom étrange et tarabiscoté, pour quelque chose finalement de tout simple. Pas un vrai MOOC avec webinaires, ENT et tutti quanti… Non, quelque chose de simple, de tilékolien, quoi…

Le thème :

« L’utilisation des tablettes en maternelle »

L’objectif :

Produire un recueil PDF collectif axé sur les usages des tablettes en maternelle.

Le contenu :

Des « fiches », décrivant à chaque fois une séance précise, sur un domaine précis, avec une app précise, une intention précise, etc…

La procédure :

Vous téléchargez une fiche-type, vous la remplissez, vous me la renvoyez, je réunis toutes les fiches de séances, j’en fais un joli recueil, et nous le mettons à la disposition de TOUS.

Cas de figure N°1 :

Vous utilisez déjà une tablette en classe, vous choisissez des exemples de séances « qui fonctionnent bien », vous remplissez à chaque fois une fiche, vous me la renvoyez.

Cas de figure N°2 :

Vous possédez à titre personnel une tablette, mais vous ne l’avez jamais réellement utilisée dans votre classe.

Selon le principe du MOOC connectiviste, vous allez effectuer quelques recherches sur Internet, trouver une utilisation qui vous paraît sympa, et tout simplement la tester dans votre classe avec votre tablette.

Si vous trouvez que ça a bien fonctionné, vous remplissez une fiche et vous me l’envoyez.

Notez bien que personne ne vous demande d’utiliser votre propre tablette toute l’année dans votre classe, mais simplement de faire quelques « tests » qui vous mettront en quelque sorte le pied à l’étrier et qui vous donneront peut-être envie d’aller plus loin…

Cas de figure N°3 :

Vous brûlez d’envie de participer, mais vous n’avez pas de tablette.

Qu’à cela ne tienne : vous allez voir votre ATICE, votre voisin, votre neveu, vos parents d’élèves, vous vous débrouillez pour vous faire prêter un appareil et hop, vous vous lancez dans l’aventure !

Je précise que depuis la semaine dernière, dans mon école, nous avons des tablettes en prêt. Qui nous les a prêtées ? Un parent d’élève. Tout est possible pour ceux qui agissent !

Et d’ailleurs, on peut faire des choses passionnantes avec un simple smartphone…

La fiche de participation :

Pour vous faciliter les choses et avoir une trame commune, j’ai préparé des petites fiches. Il s’agit d’une simple page avec les différentes rubriques à renseigner (type de tablette, niveau de classe, nom de l’app, etc…)

1 séance = 1 fiche

Il vous suffit donc de remplir la fiche, et de me la renvoyer à l’adresse :

ensemble@tilekol.org

Cliquez ici pour télécharger la fiche au format Word (.doc)

Cliquez ici pour télécharger la fiche au format Libre Office ou Open Office (.odt)

Voilà, les invitations sont lancées…

A vous de jouer !

Je suis là pour aider et pour réunir toutes les fiches et en faire un joli recueil.

D’après moi, celui-ci sera bien utile…

Ah, important : voici quelques sites qui vont vous donner des idées et des informations utiles.

Tout d’abord, « Doigt d’école« , le site de Véronique, qui est une pionnière dans la communication autour de l’usage des tablettes en maternelle.

Ensuite, d’autres adresses à explorer :

http://www.declickids.fr

http://edumarket.crdp-creteil.fr

http://macternelle.fr/category/systemes/ipad/

Des liens en bas de cette page :

http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_398876/ardoises-numeriques-dans-le-premier-degre?hlText=Tablettes

 Un dernier mot…

Pas d’exclusive ! Toutes les tablettes sont bienvenues dans cette ronde : grandes, petites, iPad, Android, Windows…

Peu importe le flacon, pourvu que les séances soient bonnes et que les élèves soient mis dans de bonnes conditions d’apprentissage  !

Pas de « bonbons numériques », merci ! Il ne s’agit pas simplement de décrire une app sympa et acidulée, mais une vraie séance, qui a réellement réellement apporté une plus-value pédagogique.

…A vous de jouer !

« Tablettes en maternelle » a finalement pris la forme d’une nouvelle section du présent site et se trouve ici :

Tablettes en maternelle

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.