Tilékol V4 vous attend

Vous enseignez en maternelle ou élémentaire ?
Tilékol va peut-être vous simplifier la vie.
C'est un outil gratuit permettant l'observation dynamique de vos élèves, la création instantanée de livrets pour les parents.
Vous aurez aussi un générateur de listes, un générateur d'étiquettes, un générateur de fiches-élèves, un assistant pour cahier d'appel...
Tilékol n'est pas un produit commercial, c'est un outil créé par un enseignant qui le partage avec ses collègues.

>>>Cliquez ici pour en savoir plus<<<
Il y a un bouquin qui ne me quitte plus depuis plusieurs mois.Je le transporte dans mon sac, il traîne sur mon bureau et à la moindre occasion je l’ouvre pour en relire quelques lignes.

On a beau être enseignant, lorsqu’un ouvrage de pédagogie (eh oui) se transforme en livre de chevet, c’est à mon humble avis qu’il présente un certain intérêt. Qu’il sort du lot.

« Le geste d’écriture » (c’est son nom) est le fruit d’une recherche poussée, aboutissant à une méthode innovante et d’une logique imparable.

Si vous travaillez en maternelle ou au CP, vous vous êtes sûrement interrogé sur la « bonne » manière de tracer par exemple un a ou un o. « Le geste d’écriture » apporte ses réponses, argumentées, claires, utiles.

Il aborde toute la problématique de l’apprentissage de l’écriture, usant d’un vocabulaire précis et prodiguant des conseils précieux.

J’ai contacté son auteur, Danièle Dumont, et je lui ai demandé si elle accepterait de répondre à quelques questions.

…Elle a dit oui !

Voici donc cet échange. Lisez et savourez ! Cliquez ici pour lire la suite…

Il y a un projet qui me tient à coeur (en plus de la version 2 de Tilékol) : c’est ma petite formation vidéo à Excel, destinée aux enseignants de maternelle et élémentaire.

J’ai déjà quelques vidéos « dans la boîte » et je voudrais vous en montrer une aujourd’hui, parce que j’ai une question à vous poser.

Là encore, nous allons pouvoir agiter nos neurones ensemble.

Mais d’abord, un oeil sur la vidéo:

 

Cette vidéo vous permet de comprendre à quoi va ressembler cette formation: des séquences courtes, ciblées, pratiques.

N’allez pas vous attendre à ce que j’entre dans les fonctions poussées de la « bête », d’une part parce que je suis loin de tout maîtriser, et d’autre part parce que ce n’est pas le but de cette série.

L’objectif, c’est de faire découvrir aux enseignants ce merveilleux outil qu’est Excel, non pas pour le plaisir de le dompter, mais pour la facilité qu’il apporte dans certains aspects de la gestion de sa classe. Cliquez ici pour lire la suite…

Voici venu un moment de dialogue dans notre petite communauté: nous allons parler de la prochaine version de Tilékol, la presque mythique  » version 2 « .

Je pensais naïvement en créant ce petit fichier Excel que ce serait en quelque sorte la version définitive, et qu’il serait plus ou moins figé. Lourde erreur !

D’une part, j’ai reçu des TONNES de suggestions venant de vous « tilékoliers » (et à 99% tilékolières, d’ailleurs), d’autre part, en l’utilisant moi-même dans ma classe, j’ai bien vu que quelques détails étaient à améliorer.

De plus, j’avoue que certaines demandes que vous m’avez faites de manière insistante et répétée m’ont fait envisager les choses d’une autre manière, et j’ai changé d’avis: vous aviez parfaitement raison sur ces points, il va falloir corriger tout cela.

 

Les conditions du changement

Tout d’abord, je voudrais exposer clairement ma philosophie concernant cette nouvelle version: Cliquez ici pour lire la suite…

Je voudrais revenir avec vous sur « l’ aventure Tilékol », en jetant rapidement un oeil sur son passé et son présent.
Dans le prochain article, je vais parler en détail des améliorations que j’envisage pour son avenir proche, qui s’appellera « version 2 ».

Vous connaissez peut-être l’histoire de ce fichier Excel. J’en ai parlé , et .

Le 7 octobre dernier, Tilékol voyait officiellement le jour et était proposé en libre téléchargement.
Dès le premier jour, j’ai eu le plaisir de voir que vous aviez décidé de vous approprier ce bout de fichier, d’en parler autour de vous, et de réagir sur ce site par le biais des commentaires.


Trois bonnes fées…

J’en profite une fois de plus pour remercier Nanoug et Bout2fée qui, avec gentillesse et bienveillance, ont parlé de Tilékol sur leur blog avant même de l’avoir vu fonctionner. C’est ce qu’on appelle avoir confiance… Ce sont les bonnes fées qui se sont penchées sur le berceau de Tilékol. Cliquez ici pour lire la suite…

Tout-à-l’heure, je réfléchissais à la conclusion heureuse* de « l’affaire Moustache » .

Je me remémorais l’enchaînement des petits événements qui ont abouti à ce résultat.

Et j’en suis arrivé à la conclusion évidente qu’une fois de plus, « l’équation de la réussite » avait démontré son efficacité.

Cette équation, je la mets en pratique à chaque fois que je désire arriver à un résultat positif et rapide. Que ce soit dans ma vie privée ou dans ma vie professionnelle (lorsqu’un élève a des difficultés sur un point précis, par exemple, ou dans mes fonctions de directeur d’école).

Elle ne m’a jamais trahi, elle s’est toujours révélée efficace. Je la garde précieusement dans ma « trousse à outils de la vie », et je vais la partager avec vous aujourd’hui.


Ne riez pas, n’allez pas vous demander quelle élucubration je vais bien pouvoir vous sortir. Vous allez voir, c’est du sérieux. Cliquez ici pour lire la suite…

Le site web « la maternelle de Moustache » est comme un grand platane qui trône au milieu d’une cour de récréation.Il fait partie du paysage. Il semble avoir toujours été là, bienveillant, utile à des milliers d’enseignants de maternelle qui viennent y chiner une idée, un dessin, une fiche. Quatorze millions de visiteurs en dix ans.

Jacky, l’auteur du site, donne parfois de la voix lorsqu’il s’agit de défendre sa bonne vieille école publique et républicaine. C’est un habitué des couloirs du forum des enseignants de primaire, et les conseils et avis qu’il prodigue aident plus d’un(e) à s’y retrouver dans ce métier pas facile.

Rassurez-vous, Jacky va bien ! Simplement, hier soir je me suis rendu compte que quelque chose de bizarre se passait.

Bien malgré moi, je me suis mis à fouiller frénétiquement le web, et je suis allé de surprise en surprise.

Je vais vous relater ce que j’ai découvert hier. Cliquez ici pour lire la suite…

L‘article récent sur les cartes mentales ayant suscité un intérêt bien sympathique, j’ai décidé d’aller approfondir un peu le sujet.
Il est vrai qu’avant de me « fixer » sur un logiciel bien précis (MindNode Pro), j’ai en ai testé pas mal, avec plus ou moins de réussite…
Je me suis donc replongé dans la question (après avoir pris une bonne inspiration) et voici le résultat: la présentation d’une bonne vingtaine de logiciels orientés « cartes mentales ».Ce n’est pas une simple liste: je les ai réellement essayés pour la plupart. De manière parfois assez sommaire, mais suffisante pour vous délivrer mes impressions.

Petite carte mentale réalisée en 2 minutes avec Simple Mind

(logiciel gratuit Mac / PC)

Il y en a énormément. Je ne vous en présente ici que quelques-uns, qui ont passé le cap du casting « Tilékol »:

Logiciels en ligne :

L’utilisation en ligne permet de s’affranchir des problèmes de compatibilité Mac / PC / Linux.
Certaines applications sont à la fois en ligne et hors ligne.
La plupart sont gratuites, ne serais-ce que pour tester. Cliquez ici pour lire la suite…

Non, nous ne sommes pas dans le film « Toy Story », mais la devise du personnage Buzz l’éclair me paraît coller parfaitement à une certaine tendance – pardon, à une tendance certaine – qui s’est installée depuis quelques temps dans nos écoles.

Cette tendance pourrait s’appeler la sur-évaluation.

De la même manière que la sur-alimentation provoque l’obésité, qui à son tour empêche de bouger, la sur-évaluation produit la paralysie pédagogique.

Et pourtant, l’évaluation est indispensable !

Je recevais tout-à-l’heure le mail d’une enseignante, une « tilékolière » qui me faisait remarquer qu’elle ne disposait pas d’assez de lignes dans Tilékol pour pouvoir entrer toutes les compétences du livret scolaire de son école.

La philosophie de Tilékol

Voici quelle a été ma réponse:

« Tilékol est conçu au départ pour être un outil utile au quotidien de l’enseignant, c’est à dire qu’il fonctionne de la manière suivante: Cliquez ici pour lire la suite…

« Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours »…

Ne riez pas: la véracité de ce proverbe est confirmée par les recherches pointues sur le cerveau humain.

Les savants vont vous parler d’hémisphère doit ou gauche, de connexions nodales, de pensée holistique et d’autres expressions contenant des mots inhabituels à ressortir pour avoir l’air intelligent dans les soirées entre amis. Succès garanti!

Pour simplifier les choses, disons que notre cerveau aime les petits dessins représentant les idées sous une forme arborescente, et figurez-vous que la raison principale est que ces petits dessins reproduisent la manière dont il fonctionne.

Les cartes mentales permettent d’organiser visuellement des concepts, des structures, des listes, des mots, des idées (et bien d’autres choses). Cliquez ici pour lire la suite…

Le tour de ma classe: c’est le nom du blog de Nanoug, enseignante de maternelle (qui a pris sa retraite cette année).C’est une MINE pour tout enseignant de maternelle – connecté – qui se respecte.

On y trouve des tonnes d’idées, avec toujours une connotation artistique et une fantaisie qui font plaisir à voir.

A chacune vos visites, vous y repérez une astuce ou une techniques que vous vous empressez de mettre en pratique dans votre classe. je me trompe ?

Il se trouve que Nanoug écrit également des livres.

Pas des romans (pas encore !) mais des ouvrages de pédagogie pratique: découpages, graphismes, comptines, alphabet, le tout tiré de son expérience directe d’enseignante: du concret, du solide … et du bon.

J’ai récemment commandé les « Nanoug’graphismes » et je l’ai trouvé tellement BIEN que je n’ai pas résisté à l’envie de vous le présenter.
Etant donné qu’une vidéo vaut plus qu’un long discours, je vous laisse découvrir ce bel objet… Cliquez ici pour lire la suite…