Du temps des premiers téléphones mobiles, les contacts étaient stockés sur la carte SIM de l’appareil. C’était pratique, mais limité à un petit nombre et assez pénible à gérer en cas de changement de carte. Il était également possible de stocker les contacts sur le téléphone, directement. Pas pratique du tout en cas de changement de téléphone. Mais ça, c’était avant, parce que de nos jours, tout est tellement plus simple.

.

challenge-jour-21

.

Cet article s’adresse aux personnes qui ne savent pas qu’il est très très facile de sécuriser ses contacts et de passer d’un smartphone à l’autre sans avoir à tout entrer manuellement. Les autres, ne riez pas, je voudrais bien vous y voir !

.

La vie est pleine de surprises. Certaines coïncidences sont étranges, à la limite du surnaturel. Un  exemple ? Quatre appels à l’aide sur le même thème, à quelques jours d’intervalle.

Il y a d’abord eu ce mail de Serge :
« Mon téléphone est tombé dans la semaine et il est out. Je ne suis donc pas joignable pour le moment, redonne moi ton tél, je t’appellerai… Pour le moment, plus de répertoire évidemment ! Je suis justement entrain de chercher comment récupérer mes données… Si tu as une astuce, un site n’hésite pas !!! »

Puis cette question de Denis :
« J’ai tous mes contacts dans mon iPhone, je ne sais pas comment faire pour les transférer vers mon Android. »

Puis celle de Patricia :
« Michel, à l’aide, je ne sais pas comment voir mes contacts dans mon nouveau téléphone ».

Puis celle de Jacques :
« J’ai changé d’iPad et je ne vois plus mes contacts. Comment faire ? »

Quatre appels à l’aide absolument authentiques, et concernant tous la gestion des contacts sur leur appareil mobile.

…Je me dis donc que parmi les lecteurs de Tilékol, certains ont le même problème. Un problème que je trouvais de prime abord assez incroyable, parce qu’en 2015, il faut vraiment le vouloir pour perdre ses contacts.

Le vouloir… Ou plus simplement ne pas savoir comment faire pour ne pas les perdre. Eh oui, ce n’est pas parce que c’est évident pour certains que ça l’est pour tout le monde. Amis profs, ne perdons jamais cela de vue.

Voici donc un article qui présente le principe des « comptes en ligne » à ceux qui ne le connaissent pas. Eh oui, parce que certains ne connaissent pas. Ne ricanez pas, vous là-bas au fond, on vous a vu. Il n’y a pas de honte à ne pas savoir.

Mail, contact, agenda

Vous connaissez Google ? Et son service de mails Gmail ? Vous avez un compte ?
Vous avez un compte Yahoo ?
Vous avez un compte Outlook.com ?

Ces comptes sont de petits écosystèmes. Prenons l’exemple de Google.

Lorsque vous créez un compte chez Google, vos éléments suivants sont synchronisés en ligne :

  • Mails (avec l’adresse « Gmail »)
  • Calendrier, agenda.
  • Contacts
  • Tâches
  • Documents (texte, tableur, présentation, etc…) avec Google Docs
  • Etc…

 

Concentrons-nous sur les trois premiers éléments : mail, contact, calendrier.
Ces trois éléments sont également présents sur les concurrents de Google (Yahoo, Outlook, iCloud, AOL par exemple).

Concrètement, que cela signifie-t-il ?

Que vos mails, contacts, calendrier ne sont pas associés à un appareil (smartphone, tablette, ordinateur) mais à un compte.
Si vous liez votre appareil à votre compte, les éléments seront automatiquement synchronisés entre les divers appareils liés au compte, et avec le serveur en ligne.

Donc :

Pour retrouver tous vos contacts (puisque nous parlons de contacts), il vous suffit de connecter votre nouveau smartphone à votre compte et hop, il se remplira en quelques secondes.

Si vous cassez votre smartphone, si vous le faites tomber dans la piscine, dans la mer ou dans la baignoire (ou dans la cuvette des WC, ça arrive !), si on vous le vole, s’il passe par inadvertance sous un rouleau compresseur, s’il est touché par la foudre, mangé par une hyène lors d’un safari en Afrique ou piétiné par un éléphant furieux en Inde, vous ne perdez aucun contact.

Si vous ajoutez un contact sur votre smartphone, vous le retrouvez automatiquement deux secondes plus tard sur tous les autres appareils liés à votre compte.

Mettre le système en place.

Il y a deux étapes : ouvrir un compte et associer le smartphone.

Ouvrir un compte :

Je vous conseille un compte Google, parce que sa messagerie (Gmail) est vraiment bien faite et filtre correctement les spams. De plus, vous bénéficiez d’un espace conséquent en ligne.

(Parenthèse : Bien entendu – devançons les critiques – vos données seront stockées chez Google, qui les inclura dans son « big data » et éventuellement les utilisera pour gagner des sous. C’est la contrepartie du service. En pratique, ce n’est pas vraiment gênant, et c’est parfois même très pratique. Mais c’est un autre débat, refermons cette parenthèse).

Pour ouvrir un compte Gmail, le plus simple est d’aller… chez Gmail .

Lorsque votre compte sera ouvert, vous aurez donc un identifiant (votre adresse mail) et un mot de passe.

Associer le smartphone

Vous avez un appareil Android ?

Vous allez dans « réglages », « comptes », vous choisissez Google (ou Yahoo, ou autre), vous entrez vos identifiants. Puis vous touchez le nom du compte et vous cochez la case « synchroniser contacts ».

Et voilà. C’est fait.

Vous avez un iPhone ?

Vous allez dans « réglages, « Mail, contacts, calendrier », « ajouter un compte », et vous vous laissez guider.

C’est tout.

Récupérer vos contacts actuels

Il y a un autre cas de figure : comment récupérer les contacts qui sont actuellement stockés sur votre smartphone et qui ne sont associés à aucun compte.

Là, il y a de nombreux cas de figure possible, selon que vous ayez un Android ou un iPhone, ou un autre modèle (Blackberry, Windows phone, etc…) que vous utilisiez iCloud avec votre iPhone, que vous le sauvegardiez avec iTunes ou non (je vous engage à le faire), etc… Passer tous cela en revue serait fastidieux et je risquerais de vous donner des informations obsolètes ou erronées parce que je n’aurai pas pu les tester moi-même.

Je n’ai jamais eu à effectuer cette manipulation, toutes mes données étant déjà dans mes comptes Gmail. Donc, je vous encourage à faire une petite recherche sur Google pour trouver une solution adaptée à votre cas particulier. Maintenant que vous connaissez le principe, ce ne devrait pas être trop compliqué.

Et puis, nous sommes un peu hors-sujet par rapport au thème de l’article, qui visait à présenter le système de comptes synchronisés en ligne.

Mais n’oubliez pas que les commentaires sont aussi là pour poser des questions. La tribu est à l’écoute.

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.