Ah, les vacances… Pour ceux qui ont la chance d’en prendre là, maintenant, ce week-end, c’est LE gros moment de décompression de l’année. Allez-y, soufflez ! Je ne vais pas vous embêter avec un article sérieux ou long : il sera léger et court.

.

challenge-jour-4

.

Je vais juste vous donner trois petites idées de lectures, et je vous demanderai à votre tour de vous exprimer. A propos de bouquins ou pas d’ailleurs. A propos de vacances. 

.

Allez, d’abord tous en choeur :

Amis enseignants, élèves et aussi pour les parents d’élèves concernés :

BONNES VACANCES !

Juilletistes de tous horizons, unissez-vous dans le repos !

.

Allez, j’avoue : j’avais préparé un long article pour aujourd’hui, mais j’avais OUBLIÉ que ce samedi était le jour de la fin des classes pour une bonne partie d’entre vous ! (En ce qui nous concerne, nous les réunionnais, ce sera mercredi).

Je ne vais quand même pas vous embêter avec un article sérieux aujourd’hui…

Je ne vais quand même pas vous parler de pédagogie aujourd’hui…

Je ne vais quand même pas vous forcer à réfléchir aujourd’hui…

Alors je me suis dit que j’allais vous donner trois petites idées de lecture, en vous présentant très rapidement des bouquins qui ne sont pas nouveaux, mais qui m’ont vraiment marqué. Je ne sais pas si je vous en ai parlé ici (peut-être sur la page Facebook ?), mais si c’est le cas, c’est bien la preuve que je les ai aimés !

On va commencer par une autobiographie, et je vous supplie de ne pas quitter immédiatement cette page lorsque vous aurez vu le nom de l’auteur. S’il-vous-plaît, laissez-moi ma chance, et lisez ces quelques lignes…

« Total recall », par Arnold Schwarzenneger

C’est une autobiographie, rien à voir avec le film du même nom. Oui, je sais, je sais. Monsieur Muscles, gros biscotos et petite cervelle, acteur caricatural, Terminator, Hollywood, Gouvernator, c’est pas de la culture, tout ça.

Bien.

Un petit gars né après la guerre, dans un coin perdu des montagnes autrichiennes, dans une famille tellement pauvre que sa mère allait quémander de quoi manger chez les habitants du voisinage…

Un petit Arnold élevé à la dure, par un père qui faisait partie du camp des vaincus. Et qui se consolait par la boisson. Et qui frappait ses enfants.

Comment, mais comment donc le petit Arnold :

  • Est devenu le plus grand champion de tous les temps de culturisme, un sport extrêmement exigeant, alors qu’il n’était pas forcément le meilleur candidat ?
  • A fait fortune dans l’immobilier à Los Angeles (bien avant ses succès au cinéma), alors qu’il avait débarqué aux Etats-Unis sans un sou en poche ?
  • Est devenu une icône d’Hollywood, où pour se faire un nom il faut se lever très tôt ?
  • Est devenu GOUVERNEUR DE CALIFORNIE, alors que la crise économique touchait de plein fouet le pays, et a été réélu ?

Vous pensez qu’une fée est intervenue personnellement ? Vous vous trompez.

C’est simplement parce qu’Arnold a une personnalité extraordinaire. Qu’il est organisé comme personne. Qu’il a une vision de sa propre vie et qu’il a toujours su agir, agir et encore agir.

Et en plus… il a un humour extraordinaire.

Je vous conseille ce livre, vraiment, vous allez découvrir une vie fascinante. Ce n’est pas du Marcel Pagnol, mais c’est la vie d’Arnold par Arnold. C’est un livre que l’on prend et qu’on le lâche plus. Et le plus fou, c’est que c’est une histoire vraie.

Chapeau, Arnold.

 » 22/11/63 « , Stephen King

Stephen King est un génie de la littérature. Un immense auteur. Comme Arnold, vouloir le cantonner dans une petite case d’auteur de livres « qui font peur » serait une erreur.

Ecoutez, simplement, en quelques mots : ce livre est un chef d’oeuvre.

Que rajouter à ça ? LISEZ-LE !

Comment faire à notre époque, pour faire en sorte que l’assassinat de Kennedy n’ait PAS EU LIEU ?

Ce bouquin est une plongée dans l’Amérique des années 60, dans la vie de Lee Harvey Oswald. C’est un roman fantastique à tous les sens du terme, une histoire d’amour comme vous en lirez peu dans votre vie, une aventure palpitante, de la première à la dernière page.

Un chef d’oeuvre, je vous dis !

Allez, si vous ne l’avez pas lu, faites-en votre roman de l’été !

« Eloge de la lenteur », Carl Honoré

Je vous avoue : je n’ai pas encore lu ce livre du début à la fin (mais je vais le faire) mais il est sur ma table de nuit depuis des mois, je l’ai ouvert au hasard des dizaines de fois, et je picore avec délices des extraits du genre (j’ouvre de nouveau au hasard) :

« En 1880, Friedrich Nietzche observait l’émergence d’une culture « de la précipitation, de l’empressement indécent et transpirant, exigeant que tout soit fait tout de suite »

Que dirait-il aujourd’hui ?

« La recherche a prouvé que les gens pensent de manière plus créative lorsqu’ils sont calmes, tranquilles et délivrés du stress, alors que la pression du temps leur met des oeillères ».

« Dans un monde obsédé par le travail, le temps libre n’est pas à prendre à la légère. Le droit au loisir a même été reconnu, au titre des droits humains fondamentaux, par les Nations-Unies, en 1948 »

Ce livre, « éloge de la lenteur », est un best-seller mondial. Son auteur nous propose de ralentir. Et de découvrir que pour avoir une existence harmonieuse, nous devons créer un équilibre entre la vitesse toujours plus grande imposée par notre société et la lenteur, la simple lenteur, qui possède des vertus indéniable et qu’il faut absolument remettre au goût du jour, voire même mettre en avant par un courant de pensée novateur.

Tiens, justement, il existe, ce courant de pensée. Il s’appelle « slow », tout simplement.

 

Je vous souhaite donc des vacances tout ce qu’il y a de plus « slow », calmes, tranquilles, contemplatives, décontractées…

Exprimez-vous !

A votre tour !

Exprimez-vous !

Conseillez-nous un bouquin sympa…

Dites-nous ce que vous allez faire de vos vacances, où vous allez partir, si vous partez…

Parlez-nous du soleil, indiquez-nous votre plage préférée ou votre coin de campagne favori…

Nous sommes toute une tribu de joyeux tilékoliers, prêts à écouter, à prendre note, à partager…

 

 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.