Aujourd’hui, j’avais beaucoup de choses à dire aux abonnés à la newsletter, aussi pour leur faciliter la lecture je la publie sur le blog 🙂

Bonjour, ici Michel

J’espère que vous allez bien.

.

deuilJe dédie cette lettre à Fabienne, enseignante de maternelle qui a perdu la vie dans sa classe, en toute fin d’année scolaire.

Nous pensons à toi, Fabienne.

Et nous penserons à toi lors de la prochaine rentrée des classes. C’est précisément ton absence qui te rendra présente dans chaque école. Tu seras présente dans nos coeurs, dans nos paroles, dans nos classes. Nous ne t’oublierons pas.


.

Cette lettre, qui va commencer par une suggestion.

Expliquer pour apprendre

Vous devriez vous aussi ouvrir votre blog.

Pourquoi ?

Parce que s’exprimer de cette manière est un moyen fantastique de faire soi-même des progrès.
A partir du moment où vous décidez d’approfondir un thème, de le « découper en petites tranches » qui sont autant d’articles, que vous publiez petit à petit, vous renforcez vous-même votre propre savoir.

A chaque article, vous faites le point sur une notion. Vous l’approfondissez. Vous la mettez en mots, en phrases. En expliquant aux autres, vous vous l’expliquez à vous-même. C’est une base de l’apprentissage, et si vous êtes enseignant, n’oubliez pas de la faire mettre en pratique par vos élèves…

Que ce soit un blog de recettes de cuisines, de lectures, de mécanique, d’informatique, de jardinage ou de physique quantique, progressivement vous devenez un expert. « Expert » n’étant bien sûr pas synonyme de « sommité », mais signifie simplement que vous êtes à l’aise dans un domaine donné.

J’en ai encore fait l’expérience à deux reprises récemment :

Besoin d’y voir clair

Lorsque j’ai décidé de lancer une série d’articles intitulée « quel numérique pour quelle école ? », j’avais avant tout besoin d’y voir clair. Mon expérience dans ma propre classe avait entraîné une série de réflexions à propos de l’outil numérique, et j’avais besoin de mettre de l’ordre dans mes idées.

En me penchant sur la question, en la découpant en petits morceaux, en analysant chaque morceau, mon opinion s’est précisée. Et en passant à l’écriture des articles, progressivement des évidences sont apparues.

Cette série n’est pas terminée (il reste encore deux épisodes à écrire), vous ne serez peut-être pas d’accord avec mes conclusions, mais désormais, dans ma classe de maternelle, avec mes élèves, je saurai exactement ce que je ne devrai surtout pas faire avec une tablette ou un ordi. Ouvrant le champ à tout ce que je pourrai faire, et que je découvrirai au fur et à mesure, mais en restant « dans les clous » que j’aurai définis. Grâce à ce blog, donc grâce à vous. Merci !

Priorité aux priorités

Autre exemple : vous savez que j’ai un dada : celui qui concerne les techniques d’organisation, de productivité, d’efficacité. C’est un domaine passionnant, parce que réellement, lorsque vous approfondissez ce domaine, vous vous « voyez » faire des progrès et on vous voyez votre vie toute entière changer, simplement en appliquant des petits principes.

Un de ces principes consiste à donner la priorité aux priorités. Tout le monde (ou presque) le sait, mais combien mettent en pratique cette simple règle ?

Il se trouve que, depuis plusieurs mois, j’ai vraiment beaucoup, beaucoup de choses à faire et de nombreuses activités, qu’elle soient professionnelles ou personnelles.

« Avant », j’aurais essayé de mener tout de front. Bien entendu, cela m’aurait conduit à ne rien faire correctement et m’aurait épuisé. Je le sais, je l’ai déjà vécu, pas vous ?

Mais depuis que, sur le blog que vous êtes en train de lire, j’ai mis au clair un certain nombre de grands principes fondamentaux d’organisation, que ce soit dans les articles ou dans la partie « dossiers », une évidence est apparue : je devais mettre en pratique concrètement et soigneusement ce que j’expliquais.

Du coup, je me suis mis à traquer systématiquement mes priorités. Et à mettre de côté systématiquement ce qui n’était pas prioritaire.

Comme vous avez pu le constater, ces derniers mois, il y a eu comme un ralentissement de la parution d’articles sur Tilékol, et il en a été de même concernant les newsletters (à tel point que je reçois régulièrement des emails de certains d’entres vous qui s’inquiètent sur ma santé parce que je n’envoie plus aussi régulièrement la « lettre du mercredi » ).

Eh bien, je peux vous dire que ma santé est bonne, que je suis en pleine forme, et que j’ai l’esprit serein, parce que, en m’occupant des priorités, j’ai en quelque sorte fait un gros ménage dans mon environnement immédiat, ce qui a expliqué la baisse d’activité de Tilékol : cela ne faisait tout simplement pas partie des choses les plus importantes à ce moment-là.

C’est une excellente chose, parce que – tous les blogueurs le savent – avoir un blog entraîne quand même une certaine tension nerveuse, surtout lorsqu’on se « sent obligé » de s’exprimer régulièrement. Lorsque cette obligation disparaît, la « zénitude » apparaît 🙂

Devoirs de vacances

Les vacances d’été sont à chaque fois l’occasion de rafraîchir le look de Tilékol, et de sortir une nouvelle version, améliorée, de la feuille de calcul éponyme servant à gérer sa classe.

Concernant le look du site, j’ai des idées, il va y avoir du changement, un petit coup de peinture, en quelque sorte.

Mais je vais surtout faire évoluer le système des newsletters, parce que ça commence à devenir un peu compliqué.

Ménage dans les newsletters

Entre ceux qui sont abonnés à la newsletter de la version 1 de Tilékol, de la version 2 avec envoi hebdomadaire, de la version 2 avec envoi mensuel, de la version 3, de la version 4, je commence moi-même à me perdre un peu.

Rajoutez à ça la newsletter spéciale « dossiers », celle spéciale « liseuses », ça fait beaucoup.

Je vais simplifier les choses : désormais, il ne devrait plus y avoir que trois newsletters :

-Celle qui concerne l’outil d’observation de classe. On n’y parlera que de ça.
-Celle qui concerne les « lettres » que, tel Madame de Sévigné, je vous envoie régulièrement, et qui maintiennent entre nous un contact humain bien agréable, et qui parle d’éducation, d’enseignements, d’école, bref la newsletters spéciale « pédagos ».
-Et celle qui s’adressera aux « non-profs », qui traitera de tous les autres thèmes abordés ici.

J’ai besoin d’y réfléchir encore un peu, je vous tiendrai au courant ici… et par newsletter 🙂

Des ceintures dans un tableur

Concernant le « tableur Tilékol », je pense qu’il est arrivé à maturité. Je n’ai pas trop envie d’y rajouter d’autres fonctions, peut-être essayer d’améliorer a version « Libre Office », qui est quand même très limitée. On verra bien.

Par contre, j’aimerais étudier la possibilité d’adapter cet outil pour gérér les « ceintures ». Vous connaissez certainement le principe des « ceintures », vous en avez entendu parler sur des sites de collègues (comme par exemple Charivari ou François), c’est très intéressant, et j’aimerais bien voir s’il n’y aurait pas la possibilité de visualiser en un coup d’oeil à la fois le contenu de chaque ceinture et les progrès de chaque élève.
Ce serait sympa, non ?

Je suis ouvert à toutes vos idées sur la question, bien entendu.

Mode « vacances »

Pendant ces vacances, ce blog ne va pas se mettre en sommeil.

Au contraire, je vais avoir le temps de vous parler de plein de choses, et j’aimerais aussi « faire remonter » certain articles parus ces dernières années (déjà !) et qui méritent de retrouver une nouvelle jeunesse.

Donc, n’hésitez pas, revenez souvent, vous trouverez de la lecture.

Rentrée

Après les vacances viendra le temps de la rentrée des classes.

Si tout s’est bien passé, vous aurez un blog relooké, un nouvel outil de gestion de classe.

Il manquera bien quelque chose… Quelque chose de « traditionnel » sur Tilékol…

Nanoug !

Une grosse fête avec Nanoug !

Je sais qu’elle nous mitonne un nouveau livre, qui sera certainement différent de tout ce que vous connaissez (je le sais, parce que c’est moi qui lui ai soufflé l’idée pendant ses vacances à la Réunion, il y a quelques semaines). Ca va vous plaire.

On va faire une rentrée dynamique , avec pour la majorité d’entre nous une nouvelle organisation de semaine sur cinq jours… Nous serons reposés, peins de bonnes résolutions, avec des stylos neufs, des yeux neufs, des élèves neufs, parés pour une nouvelle année scolaire.

Vive l’été (l’hiver pour les réunionnais) !

Je vous dis donc à bientôt.

Bonnes vacances !

Michel

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.