Il y a un blog que je consulte quasiment chaque matin depuis très très longtemps. En fait, il me semble que je l’ai toujours connu. Il paraît qu’il existe depuis quinze ans, mais quand on aime on ne compte pas les années.

.

.

Ce blog existe toujours, mais il ne publiera plus de nouveaux articles. Si vous ne le connaissez pas, c’est le moment d’y faire une petite visite. Il n’est jamais trop tard pour faire de belles découvertes !

Suisse, Canton de Vaud

François Cuneo est un enseignant suisse, du canton de Vaud. Il utilise les produits Apple depuis belle lurette. Depuis bien avant que cette marque ne devienne la superpuissance informatique que nous connaissons aujourd’hui.

Un beau jour de 2001, François démarrait une petite « page d’humeurs » sur le web. Il fallait baptiser le site nouveau-né, il l’a appelé cuk.ch, « cuk » étant son sobriquet, qu’il a acquis un jour en se trompant au moment d’entrer les trois premières lettres de son nom pour immortaliser le score d’une partie de jeu vidéo.

Au début, son blog parlait d’informatique, de tests logiciels, de systèmes d’exploitation, de machines, principalement celles d’Apple. Il faut dire que l’époque s’y prêtait, Steve Jobs était en train de réinventer le monde à sa manière, Google venait de naître, ça bourgeonnait dans tous les sens.

C’est à cette époque-là que je l’ai découvert, étant moi-même utilisateur de la marque à la pomme depuis les temps antédiluviens. Je me sentais un peu dans un club, dans une tribu, dans une famille. Il y avait toujours quelque chose d’intéressant à lire, à apprendre.

Petit à petit, cuk.ch a évolué. A mûri. A changé. A grandi.

François s’est mis à parler d’autre chose que d’informatique pure et dure. De livres qu’il avait lus. De photo. De musique. Et même de rasoirs et de brosses à dents, dont il faisait des tests absolument exhaustifs, comme s’il d’était agi du dernier iPhone.

Eclectisme

Et puis progressivement, d’autres rédacteurs ont rejoint le navire. Pour parler de tout. De voyages. De politique. D’éducation. De bande dessinée. De jeux de société. De philosophie. De mille autre thèmes.

Et cuk.ch est devenu vraiment passionnant, d’autant plus qu’excepté le week-end (réservé en général à l’article du « patron »), il paraissait un article chaque jour, avec la régularité d’une horloge (suisse évidemment).

Ce site, c’était une rencontre avec des passionnés, qui partageaient leur engouement avec des mots simples et des « exposés » ultra-complets, qui en remontraient à bien des journalistes professionnels. Des gens qui avaient quelque chose à dire et qui le disaient bien.

Ce site était synonyme d’enthousiasme, d’éclectisme, de sincérité, de joie de communiquer, d’enseigner, d’apprendre, de partager sans s’ennuyer. (Ce qui devrait vous rappeler quelque chose).

Ce site vibrait, palpitait, frissonnait, grâce aux commentaires qui lui apportaient de la vie, de la chaleur, de la bienveillance. A 1000 lieues des défouloirs de haine et de frustrations qui sont souvent le lot des commentaires de tant de blogs et forums…

Et un jour, le premier mars 2017 (avant-hier, au moment où j’écris ces lignes), cuk.ch a arrêté de publier. Quelques commentaires désobligeants, d’autant plus venimeux qu’ils étaient rares, ont touché François au coeur. Et aussi, certainement, une lassitude face à la pression constante qu’inflige un blog à son créateur et dont bien souvent les lecteurs ne se rendent pas compte. Parce qu’il en faut, de l’énergie, de l’influx nerveux, et du temps, du temps, du temps, pour garder ouverte ce genre de fenêtre sur le monde.

François arrête, mais le blog va demeurer, figé pour longtemps, très longtemps, accessible à tous, mais pétrifié en quelque sorte, comme sous la vitrine d’un musée. Et c’est tant mieux, parce qu’il contient de telles merveilles…

Allez, pour n’en citer que quelques-unes :

Rendez-vous compte de la qualité des articles des rédacteurs bénévoles de cuk en lisant « ma grand-mère avait un gros nez »…

Faites un voyage dans le temps en découvrant quel service est né en avril 2004

Découvrez une « humeur barbante » et en même temps hilarante, mais ne vous coupez pas…

Savez-vous comment on dit « guêpe » en italien ?

Savourez une sélection de logiciels gratuits et utiles :

…Je continue ou j’arrête l’énumération ? Croyez-moi, le mieux est que vous alliez vous immerger, vous plonger, vous perdre dans ces quinze ans d’archives, pour eu que vous ayez l’esprit un tantinet ouvert.

Influence

Lorsque j’ai commencé à alimenter le blog de Tilékol il y a presque six ans (déjà !), cuk a été non pas un modèle mais une influence, dans le désir de partage tout en gardant une certaine exigence au niveau des sujets traités.

Il m’a donné envie de communiquer à ma manière, sans me fondre dans un moule que je n’aurais pas supporté, sans me conformer aux modes, sans m’enfermer dans un cadre rigide.

Il m’a montré que les lecteurs pouvaient être amicaux, qu’il pouvaient déposer des commentaires sans agresser la Terre entière, qu’ils pouvaient aimer les longs articles…

Il m’a donné l’exemple lorsque j’ai décidé de m’octroyer la liberté de parler de ce que je voulais, quand je le voulais, comme je le voulais, et sans forcément employer les « mots officiels », ce qui, parlant d’éducation et de son habituel jargon totalement indigeste, est un genre de grand bol d’air frais.

Il m’a donné le courage de continuer dans les moments de doute et de grande fatigue. A chaque fois, je me disais « cuk publie un article par jour, alors au boulot ! ». (Je n’ai pas toujours réussi à tenir le rythme, mais je n’ai pas baissé les bras).

Alors voilà, cuk arrête mais continue à être présent.

…Et il continue également parce que François ouvre un nouveau blog, où il sera seul à publier, sans se mettre une pression inutile, sans avoir à gérer de multiples rédacteurs.

Et c’est reparti pour 15 ans. Ou plus !

MERCI François,

MERCI cuk.

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.