A la manière de… Je vous propose aujourd’hui une petite idée dont vous saurez certainement tirer parti dans vos séances de production de langage, de lecture d’image, de manipulation de phrases, de compréhension du sens de la lecture… Je vous fais confiance, vous avez de l’imagination.

Cette petite idée s’inspire du livre « Cent mille milliards de poèmes » du grand, de l’immense Raymond Queneau (1903-1976).

Prenez un poème de quatorze vers. Composez dix versions différentes de chaque vers. Vous obtenez cent mille milliards de poèmes possibles, soit deux cent millions d’années de lecture (si vous ne faites que ça, bien entendu). Le livre ne fait pourtant… que dix pages !

Voici une vidéo trouvée sur Youtube qui vous en explique le principe :

 

Ca y est, vous commencez à comprendre ce qu’il est possible de faire ?

Imaginez :

Une souris verte / Une souris jaune / Une poule rouge / Un escargot blanc

Qui courait dans l’herbe / Qui dormait sur l’herbe / Qui marchait dans l’herbe / Qui nageait dans l’eau

Je l’attrape par la queue / Je l’attrape par l’oreille / Je l’attrape par la patte / Je l’attrape par le nez

etc…

L’exemple de la souris verte n’est pas pris au hasard, il est tiré d’une séquence de l’excellent livre « De l’écoute des sons à la lecture », de Thierry Venot.

Vous pourrez même trouver des images adéquates sur le blog de Zaubette dans la section qu’elle consacre à ce livre.

D’où m’est venue l’idée de vous parler de ce livre de Queneau ? D’un autre livre, au format numérique, que j’ai découvert en exclusivité mondiale récemment 🙂

[Mise à jour] De quel livre voulais-je parler ? De celui-ci (cliquez) !


(Vous ne connaissez pas Raymond Queneau ? Vous croyez ne pas aimer la poésie ? Entrez dans une librairie ou une bibliothèque, repérez le livre « Chêne et Chien, » et parcourez-en les premiers vers. Il est fort possible que vous ne puissiez plus le lâcher. Surtout que cette oeuvre majeure est suivie de l’ahurissant « Petite cosmogonie portative », où l’auteur nous décrit dans les plus infimes détails la création de notre planète et l’apparition de la vie sur Terre. En alexandrins. Je l’ai lu un beau jour et ne m’en suis jamais remis…)


 NB : Amazon, c’est bien, votre libraire de quartier, c’est mieux. 

Follow on Bloglovin



   

Vous avez aimé cet article ?

Devenez membre de la tribu et recevez la « newsletter du mercredi »*

*Vous pouvez vous désabonner à tout moment et de manière automatique en cliquant sur le lien prévu à cet effet qui se trouve en bas de CHAQUE message que vous recevez. CNIL N° 1533210

.